13.11.2020 à 15:50

FootballUn record peut en cacher un autre

L'équipe de Suisse n'a plus passé une année sans gagner depuis 1998. L'Espagne, elle, peine en déplacement. Il y aura un déçu samedi.

von
Robin Carrel, Bâle
Gilbert Gress, inventeur du 4-3-3.

Gilbert Gress, inventeur du 4-3-3.

KEYSTONE

La Suisse n'a plus gagné depuis six matches et fonce vers une année 2020 sans la moindre victoire, pour la première fois depuis la «Nati» du bon Gilbert Gress - autoproclamé inventeur du 4-3-3, ne l'oublions pas - en 1998. Mais l'Helvétie n'est pas la seule à connaître une série de revers qui pourrait faire date. Car les Espagnols aussi sont en train de battre des records. Enfin un…

Après une période de vaches très grasses, la «Roja», tenue en échec mercredi aux Pays-Bas un partout, ne l'a plus emporté à l'extérieur depuis six rencontres et un succès 1-2 en Roumanie le 5 septembre 2019. La dernière fois que les Espagnols avaient enquillé une telle série? C'était entre juin 1990 et mars 1993. Vous pouvez y ajouter encore deux matches de plus sans succès, lors de rencontres disputées sur terrain neutre.

Incapables de bien voyager depuis plus d'un an, les Ibères ont tout de même connu le succès à domicile, avec notamment des roustes infligées aux Féroé (4-0), contre Malte (7-0), la Roumanie (5-0) ou encore l'Ukraine (4-0) sur le même laps de temps. Le problème à l'extérieur, c'est qu'ils peinent à trouver la faille (1-0 en Ukraine, 0-0 au Portugal, 1-1 en Allemagne, en Norvège et en Suède) et, c'est mathématique, il est compliqué de gagner en déplacement en marquant une seule fois et encore un peu plus sans trouver la faille.

«Nous avons de très bons joueurs et de grands attaquants qui marqueront beaucoup de buts, a tenté de rassurer Luis Enrique mercredi soir. Je le répète, un but est le fruit du travail de toute l'équipe et pas seulement celui des attaquants. C'est la même chose quand il s'agit de défendre, c'est la responsabilité de toute l'équipe. Bien sûr, j'aimerais que l'on marque plus de buts afin d'apporter encore plus de confiance aux joueurs. Mais cela va venir, je ne suis pas inquiet.»

La Suisse de 1998, avec Stéphane Chapuisat, Stéphane Henchoz, Ramon Vega, Marco Grassi, Murat Yakin, Sébastien Fournier, Joël Corminboeuf, David Sesa, Raphaël Wicky et Johann Vogel.  Non, ils ne jouaient pas à dix, c’est juste que le capitaine Ciri Srorza était en train de serrer des mains.

La Suisse de 1998, avec Stéphane Chapuisat, Stéphane Henchoz, Ramon Vega, Marco Grassi, Murat Yakin, Sébastien Fournier, Joël Corminboeuf, David Sesa, Raphaël Wicky et Johann Vogel. Non, ils ne jouaient pas à dix, c’est juste que le capitaine Ciri Srorza était en train de serrer des mains.

KEYSTONE

Le sélectionneur espagnol doit être un peu moins «inquiet», voire même se réjouir, après avoir analysé les performances de la défense suisse depuis presque un an. Il faut, en effet, remonter au 15 novembre de l'année dernière et la réception de la Géorgie (1-0) pour retrouver la trace d'un «blanchissage» de l'arrière-garde de Vladimri Petkovic. Pire, depuis le début de cette Ligue des Nations, les Helvètes ont trouvé le moyen d'offrir littéralement au moins un but à l'adversaire à chaque fois.

«2020 a commencé simplement en septembre... On n'avait pas encore joué de l'année avant cela. Ça donne une saison de juste deux, trois mois, a plaidé de son côté Vladimir Petkovic mercredi soir. Ce n'est pas suffisant en terme de résultats, c'est vrai, mais on a aussi bien joué par séquences. Les matches amicaux sont faits pour essayer des choses et, ce soir (ndlr: mercredi), on aurait mérité mieux.» Après avoir «essayé», il faudra mettre en pratique pour ne pas affronter le spectre d’un zéro pointé le mardi suivant contre l’Ukraine.

La liste espagnole

Gardiens: David De Gea (Manchester United/Ang), Kepa (Chelsea/Ang), Unai Simón (Athletic Bilbao).Défenseurs: Sergi Roberto (FC Barcelone), Jesús Navas (FC Séville), Sergio Ramos (Real Madrid), Pau Torres (Villarreal), Íñigo Martínez (Athletic Bilbao), Marc Cucurella (Getafe), Sergio Reguilón (Tottenham/Ang), Eric García (Manchester City/Ang).Milieux: Fabián Ruiz (Naples/Ita), Sergio Busquets (FC Barcelone), Rodri Hernández (Manchester City/Ang), Mikel Merino (Real Sociedad), Koke, Marcos Llorente (Atlético de Madrid), Sergio Canales (Betis). Attaquants: Dani Olmo (Leipzig/All), Mikel Oyarzabal (Real Sociedad), Ansu Fati (FC Barcelone), Ferrán Torres (Manchester City/Ang), Gerard Moreno (Villarreal), Adama Traoré (Wolverhampton/Ang), Álvaro Morata (Juventus/Ita).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Carlito

13.11.2020 à 17:59

Supprimer Ansu Fati gravement blessé Attaquant de Barcelone

Mtx

13.11.2020 à 17:32

Quel salaire pour l'entraineur responsable de ce marasme ?