Publié

CommunicationUn retour aux hiéroglyphes?

Les images – smiley et autre pouce levé – prennent toujours plus de place dans nos écrits. Faut-il s’en inquiéter?

par
Cléa Favre

Cœurs brisés, cuisses de poulet, excréments, surfeurs, escargots, visages aux joues rouges, arc-en-ciel… Les émoticônes, appelées aussi emoji, dans leur infinie diversité, se glissent partout. Auparavant cantonnés à l’archaïque:-) et aux SMS, ces dessins qui symbolisent un ressenti ou un état d’esprit ont gagné du terrain dans toutes nos communications électroniques. A tel point qu’ils deviennent même un langage à part entière: le livre «Alice au pays des merveilles» a été «traduit» en émoticônes, le journal britannique The Guardian s’est récemment amusé à retranscrire un discours de Barack Obama, un roman est sorti sans mot et il existe même un réseau social – Emojli – où les symboles sont l’unique manière de communiquer.

Votre opinion