Publié

CinémaUn rôle trop intellectuel pour Keira Knightley

Le film «The Imitation Game» a demandé beaucoup d'efforts de compréhension et concentration à Keira Knightley. Elle n'a pas saisi le moindre concept évoqué dans le long-métrage, à l'instar de Benedict Cumberbatch.

par
LeMatin.ch / Cover Media
Keira Knightley et Benedict Cumberbatch (au centre) dans le film «The Imitation Game».

Keira Knightley et Benedict Cumberbatch (au centre) dans le film «The Imitation Game».

Visual Press Agency

Keira Knightley incarne la surdouée Joan Clarke dans son film à venir «The Imitation Game», qui raconte l’histoire vraie du mathématicien Alan Turing qui perçait les codes secrets durant la Seconde Guerre mondiale. L’actrice de 29 ans voulait se préparer au rôle un maximum mais a avoué qu’elle s’était pris la tête sur l’aspect technique des choses. «J’ai lu pendant environ trois semaines et puis, pendant deux semaines, j’ai essayé de comprendre les diverses théories. J’ai cherché d’autres livres et je n’y comprenais rien. Je ne pense pas être la personne la plus intelligente, mais je ne suis pas longue à la détente non plus. Malgré tout, je n’y comprenais rien, a-t-elle admis en riant à indiewire.com. Ils ont même gentiment demandé à des personnes adorables de nous en parler et tous les acteurs étaient assis là en disant "Oui, oui", occupés à prendre des notes du genre "Oui, absolument, tout à fait". Et quand ils partaient, on chuchotait "T’as compris quelque chose?" "Pas un seul mot!" "OK, on va faire comme si alors!". Et donc on a fait semblant.» Keira Knightley a ajouté que Benedict Cumberbatch, qui tient le rôle principal, n’a pas saisi les différents concepts présentés alors qu’il est selon elle «incroyablement vif d’esprit».

Votre opinion