Lac Léman - Un sanglier bon nageur ramené sur la rive
Publié

Lac LémanUn sanglier bon nageur ramené sur la rive

Remarqué par un pêcheur, l’animal sauvage a été tracté par un garde-pêche au large de Coppet (VD).

par
Vincent Donzé
Le sanglier a été récupéré par un garde-pêche.

Le sanglier a été récupéré par un garde-pêche.

Lecteur reporter

Un drôle de nageur, massif et rapide, a éveillé l’attention d’un pêcheur, lundi dernier, sur le lac Léman. «On sait que des sangliers peuvent traverser le lac. Le problème survient quand sur la rive, ils entrent dans une propriété privée: un sanglier peut se montrer agressif», raconte le pêcheur qui a déjà filmé un sanglier l’an dernier. Celui-là avait débarqué à la plage de Port-Choiseul, à Versoix (GE).

Le sanglier est un bon nageur et s’il est dérangé dans son territoire, il n’hésite pas à se mettre à l’eau, comme d’autres bêtes sauvages. Lundi matin, par l’intermédiaire d’un ami, le pêcheur a contacté un garde-pêche. Trois heures plus tard, au large d’Hermance, un sanglier était tracté sur la rive, au moyen d’une corde.

L’animal sauvage a été ramené sur la rive.

L’animal sauvage a été ramené sur la rive.

Lecteur reporter

S’agissait-il d’une seule et même bête? Le pêcheur ignore si «son» sanglier était seul ou éparpillé en famille ou en meute. «Je me souviens de marcassins morts noyés», confie le pêcheur. Le sanglier qu’il a aperçu lundi vers 10 heures semblait perdu: «Il zigzaguait sans se diriger vers la rive», précise le pêcheur.

La stature du sanglier se distingue à fleur d’eau.

Lecteur reporter

Il y a trois ans, un sanglier qui traversait le lac Léman du Bouveret (VS) à Clarens (VD) a croisé un plaisancier en bateau à moteur, à deux kilomètres du rivage. L’animal qui semblait apeuré a débarqué sur une propriété privée et avait violemment percuté une baie vitrée.

Votre opinion