Jura: Un sapin de Noël? Que nenni: à Boncourt, c’est un séquoia!

Publié

JuraUn sapin de Noël? Que nenni: à Boncourt, c’est un séquoia!

La commune jurassienne a perdu ses cèdres, grignotés par le bostryche. Elle a riposté en voyant encore plus grand!

par
Vincent Donzé
1 / 4
Là, il couronne une grande enseigne…

Là, il couronne une grande enseigne…

DR/Lionel Maître
Du bel ouvrage, qui culmine à 33 mètres.

Du bel ouvrage, qui culmine à 33 mètres.

DR/Lionel Maître
Le séquoia décoré trône au cœur de Boncourt.

Le séquoia décoré trône au cœur de Boncourt.

DR/Lionel Maître

Couper un grand sapin pour le décorer au cœur de la cité? Les communes sont de plus en plus réticentes devant un tel sacrifice, quand la coupe de l’arbre ne sert qu’à ça. Ainsi, à Courtelary (BE), un petit sapin planté l’an dernier devant la gare sera illuminé chaque année.

À Boncourt (JU, aux portes de la France, le maire Lionel Maître en charge des loisirs et de l’animation peut être fier de son coup: ce n’est pas un sapin enraciné qui est illuminé, mais un séquoia de 33 mètres! «On a arrêté de couper de grands arbres juste pour Noël», indique cet électricien.

Les cèdres décorés l’an dernier sont morts.

Les cèdres décorés l’an dernier sont morts.

DR/Lionel Maître

Un kilomètre de guirlande encercle le séquoia de Boncourt qui, comme l’indique l’élu PDC, a simplement «poussé là», prenant racine au bord de l’Allaine. Au fil des ans, son diamètre s’est élargi jusqu’à mesurer 15 mètres à la base de l’arbre.

Place au séquoia de 15 mètres de diamètre à la base.

Place au séquoia de 15 mètres de diamètre à la base.

DR/Lionel Maître

L’hiver dernier, ce sont des cèdres qui ont été décorés. Las! Ces magnifiques spécimens ont été abattus: «Ils ont été attaqués l’été dernier par le bostryche», déplore Lionel Maître, maire d’une commune riche en conifères centenaires.

Ton opinion

15 commentaires