Publié

PloufUn selfie et une douche froide

De l'art de chasser les adeptes des autoportraits.

par
Lematin.ch

On pourrait aisément diviser l’humanité en deux catégories : d’une part celle qui regarde où elle va sur le trottoir, qui lève encore un peu la tête et qui lit encore de temps en temps un livre, et de l’autre, celle qui n’hésite pas à trainer à proximité des lieux d’accidents dans l’espoir de prendre l’autoportrait ultime.

Votre opinion