Logement en Suisse: Un seul dossier pour un tiers des locataires

Publié

Logement en SuisseUn seul dossier pour un tiers des locataires

En moyenne, les locataires suisses ont effectué 5 visites et déposé 4 dossiers pour trouver leur dernier appartement. Un tiers a réussi à le trouver sur la base d'un seul dossier.

par
cht/comm
Quelque 45% des locataires disent avoir trouvé leur dernier appartement après deux mois de recherches.

Quelque 45% des locataires disent avoir trouvé leur dernier appartement après deux mois de recherches.

Keystone

Le chiffre peut paraître étonnant pour tous les locataires qui cherchent désespérement à se loger à Genève ou Lausanne. En effet, selon une étude représentative du comparateur en ligne Comparis, 33% des Suisses ont trouvé leur dernier logement en déposant un seul dossier de candidature, fait-il savoir mardi dans un communiqué de presse. À l'échelle suisse, il faut compter en moyenne quatre dossiers et cinq visites pour trouver un toit.

Pas étonnant en revanche: l'étude montre que l'on trouve plus facilement à se loger à la campagne en visitant un seul logement (25%) qu'en ville (15%) ou qu'en agglomération (16%). C'est aussi à la campagne qu'il est le plus habituel de ne présenter qu'un seul dossier.

Deux mois de recherches

Toujours selon Comparis, 45% des locataires disent avoir trouvé leur dernier appartement après deux mois de recherches, alors que 21% l'ont trouvé au bout d'un mois. Une durée qui s'explique par le fait que «les nouvelles constructions ne tiennent pas compte des exigences du marché et qu'il y a toujours moins de logements abordables disponibles pour les ménages d'une ou deux personnes», selon Michael Kohlas, expert Immobilier chez comparis.ch.

L'étude montre aussi que c'est en Suisse romande que l'on trouve le moins vite son bonheur. Quelque 30% des locataires tessinois ont déniché un logement en moins d'un mois, contre 22% en Suisse allemande et 16% en Suisse romande.

Fidélité à sa région

Selon l'enquête, 30% des personnes ayant déménagé ont trouvé un autre logement dans un rayon de 3 km, 14% dans un rayon de 3 à 5 km, 17% entre 5 et 10 km et 21% entre 10 et 50 km. Ils ne sont que 6% à être partis dans un rayon de 50 à 100 km de leur domicile et 11% se sont éloignés de plus de 100 km.

Pourquoi déménage-t-on en Suisse? La plupart des locataires invoquent un manque de place dans l'ancien logement (14%), des changements professionnels (12%), le souhait d'habiter dans un autre lieu (11%), l'emménagement avec son partenaire (10%) ou encore un loyer trop élevé (8%), une raison avancée en particulier par les 56-74 ans, soit la tranche d'âge qui dispose d'un revenu plus faible suite au départ à la retraite.

Ton opinion