Démographie: Un seul individu dans un ménage sur trois

Publié

DémographieUn seul individu dans un ménage sur trois

Sur le long terme, la façon de vivre ensemble a changé de manière considérable en Suisse, selon l'OFS.

Vivre seul est devenu de plus en plus fréquent en Suisse.

Vivre seul est devenu de plus en plus fréquent en Suisse.

Archive/photo d'illustration, AFP

Plus d'un tiers des 3,7 millions de ménages en Suisse est composé d'une seule personne (35%). Près d'un autre tiers est formé de deux individus (33%). Si l'on prend la population plutôt que les ménages, la majorité des résidents en Suisse vivent en couple (29%).

Cette formule à deux, qui a le plus de succès, est suivie par la vie à quatre (23%). Depuis 2002, la répartition des ménages, selon leur taille, n'a pas beaucoup changé, apprend-on jeudi en lisant les documents de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le nombre de ménages a crû proportionnellement à la hausse de la population: on dénombrait 3,72 millions de ménages l'an dernier contre 3,46 millions en 2012.

Sur le long terme en revanche, la façon de vivre ensemble a changé de manière considérable. En 1930, 2% des Suisses vivaient seuls tandis que plus de moitié de la population partageait son logement avec 5 personnes ou plus. Aujourd'hui, cette proportion est tombée à 14%.

Bâle-Ville: record de ménages solo

La taille moyenne des ménages est de 2,34 personnes. Les différences entre les cantons sont faibles: les ménages à Appenzell Rhodes-Intérieures et à Fribourg comptent en moyenne respectivement 2,47 et 2,41 personnes, contre 2,14 au Tessin et dans les Grisons.

Le nombre de ménages monoparentaux varie un peu plus: avec 8,9%, Genève se situe au-dessus de la moyenne nationale (6%), tandis que celle de Schwyz est la plus basse (4,7%). On relève encore une particularité à Bâle-Ville. Selon l'Atlas statistique de la Suisse, 46,7% des ménages dans ce canton ne comptent qu'une personne, soit près de 12 points de pourcent de plus que la moyenne suisse.

(ats)

Ton opinion