Coronavirus en Suisse: Un «silent» culte de Noël à la cathédrale de Lausanne

Publié

Coronavirus en SuisseUn «silent» culte de Noël à la cathédrale de Lausanne

Intitulée «Noël aux oreilles», l’action a permis de maintenir une veillée de Noël qui, en temps normal, attire près d’un millier de fidèles dans la cathédrale lausannoise.

1 / 4
La cathédrale de Lausanne a organisé un «silent» culte de Noël jeudi soir à environ 400 personnes qui se sont relayées par petits groupes.

La cathédrale de Lausanne a organisé un «silent» culte de Noël jeudi soir à environ 400 personnes qui se sont relayées par petits groupes.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
La veillée de Noël attire en général près de 1000 personnes dans la cathédrale de Lausanne, mais les cultes sont désormais limités à 50 participants en raison du Covid-19.

La veillée de Noël attire en général près de 1000 personnes dans la cathédrale de Lausanne, mais les cultes sont désormais limités à 50 participants en raison du Covid-19.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Les visiteurs avaient trois pistes à choix sur leur casque: un mini culte de Noël, des morceaux d’orgue et des contes de Noël.

Les visiteurs avaient trois pistes à choix sur leur casque: un mini culte de Noël, des morceaux d’orgue et des contes de Noël.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La cathédrale de Lausanne a accueilli quelque 400 personnes jeudi soir pour un culte de Noël insolite, repensé à l’ère du Covid. Munis d’écouteurs, les visiteurs se sont relayés par petits groupes dans l’édifice pour un parcours sonore.

Intitulée «Noël aux oreilles», l’action a permis de maintenir une veillée de Noël qui, en temps normal, attire près d’un millier de fidèles dans la cathédrale lausannoise. Sur le modèle des «silent discos», les visiteurs ont déambulé en sélectionnant sur leur casque l’une des trois pistes à choix: un mini culte de Noël, des morceaux d’orgue ou des contes pour enfants.

Cette expérience «méditative et intimiste», selon le vœu des organisateurs, a été agrémentée par un éclairage des colonnes de l’édifice au moyen de LED. Prévues sur réservation toutes les demi-heures, les visites ont démarré à 18h00 pour s’étaler jusqu’à 23h00. Tous les billets avaient trouvé preneur.

Même si l’écoute est individuelle, l’objectif consiste à «vivre et partager Noël» dans un lieu de culte, tout en respectant les normes sanitaires, avait indiqué la pasteure Line Dépraz en dévoilant le concept. Elle avait expliqué que la cathédrale de Lausanne avait opté pour ce parcours sonore après avoir écarté l’idée d’organiser plusieurs petits cultes à la suite ou une retransmission vidéo.

(ATS/NXP)

Ton opinion