Interview: «Un spécialiste de l'autisme m'avait dit de faire le deuil de mon fils»

Publié

Interview«Un spécialiste de l'autisme m'avait dit de faire le deuil de mon fils»

Francis Perrin et sa femme Gersende ont livré une bataille d'amour pour aider leur fils Louis, autiste, à sortir de son monde. L'acteur se confie.

Anne-Catherine Renaud
par
Anne-Catherine Renaud
«A 3?ans, il dormait une heure par nuit, se tapait la tête partout et n'était pas encore propre. Je voulais lui apprendre la dignité et l'autonomie.»

«A 3?ans, il dormait une heure par nuit, se tapait la tête partout et n'était pas encore propre. Je voulais lui apprendre la dignité et l'autonomie.»

Eric Robert/Corbis

C'est d'abord un père avant d'être un comédien. Francis Perrin, 68 ans, a la pudeur des sentiments. Quand il parle de son fils autiste, Louis, 13 ans, chaque mot compte: on le sent habité par le combat qu'il a livré avec son épouse Gersende, avec laquelle il a encore deux autres enfants.

Sur scène actuellement à Paris dans «Molière malgré moi», Francis Perrin est fier de dire qu'aujourd'hui Louis est tiré d'affaire, même si on ne guérit pas de l'autisme. Du livre «Louis, pas à pas», qu'il a écrit avec Gersende, a été tiré un téléfilm, intitulé «Presque comme les autres», poignant et passionnant, diffusé en avant-première sur RTS1. L'acteur nous raconte son histoire.

Rendre à Louis sa dignité

Révolté, il raconte: «Un grand spécialiste de l'autisme à Paris m'a même dit: «Faites le deuil de votre enfant. Laissez tomber.» France 2, coproductrice du téléfilm, nous a demandé de modifier cette phrase et de l'édulcorer car elle était trop dure et faisait du tort au corps médical… A 3 ans, Louis dormait une heure par nuit, se tapait la tête partout et n'était pas encore propre. Je voulais lui apprendre la dignité et l'autonomie. Jamais je n'aurais pu le laisser tomber et concevoir qu'il soit dans un hôpital, abruti de médicaments.»

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion