Publié

InternetUn Suisse squatte l’adresse du bébé royal

Un homme d’affaires suisse a eu le nez creux. Il a réservé le nom de domaine georgealexanderlouis.com, alors que le prénom du bébé royal n’était pas encore connu.

L'entrepreneur a trouvé la bonne combinaison de prénoms en se basant sur la liste composée par les bookmakers anglais.

L'entrepreneur a trouvé la bonne combinaison de prénoms en se basant sur la liste composée par les bookmakers anglais.

/montage, Reuters

Le 24 juillet au matin, Luc-André Biggs a déposé le nom de domaine georgealexanderlouis.com, alors que le prénom du bébé royal de Kate et William n’a été annoncé qu’en fin d’après-midi.

Luc-André Biggs, qui crée des noms de domaines sur internet pour les revendre ensuite, a parié sur la bonne combinaison de prénoms, à partir de la liste composée par les bookmakers anglais, révèle la Handelszeitung.

George était leur prénom favori, aux côtés de James, Alexander, Richard et Louis pour le petit prince connu à présent sous le nom de Son Altesse Royale le Prince George de Cambridge.

Expatrié au Portugal

L’entrepreneur de 32 ans, ancien agent immobilier en Suisse et expatrié au Portugal, a passé 7 ans à observer le marché des noms de domaine, évaluant ceux qui prenaient de la valeur et ceux qui n’en prenaient pas. Il a ensuite monté sa propre entreprise, Key Domains, et est propriétaire de plus de 600 noms de domaines.

Luc-André Biggs attend à présent les offres d’achat pour le nom de domaine du prince de Cambridge, tout en indiquant ne pas «pouvoir vraiment estimer la valeur de ce domaine».

(SK/afp)

Votre opinion