08.07.2020 à 13:30

Un Suisse sur cinq espionne ses voisins en ligne

Sondage

Les femmes et les seniors sont les plus curieux de connaître la vie privée de leurs voisins.

par
lematin.ch
Principal moyen pour se renseigner sur ses voisins: Facebook.

Principal moyen pour se renseigner sur ses voisins: Facebook.

iStock

En Suisse, une personne sur cinq (19%) «s’intéresse de près à ses voisins, et a même déjà cherché des informations sur eux sur les réseaux sociaux», explique Homegate, qui publie ce mercredi les résultats d’un sondage sur le sujet. Pour tout connaître des personnes vivant à côté de chez soi, on utilise surtout Facebook. Suivent Instagram puis LinkedIn. Mais 10% des sondés admettent aussi avoir déjà googlisé ses voisins.

«On constate que les personnes âgées ont tendance à davantage connaître le nom de leurs voisins que les jeunes. Les femmes seraient également plus curieuses que les hommes», est-il indiqué. Les ménages avec enfants se renseignent également davantage. «Les enfants ayant souvent tendance à jouer avec les autres enfants du quartier, il est important pour les parents et les grands-parents d’être en confiance avec leur voisinage», explique Homegate.

Au final, nous en savons pas mal sur nos voisins, selon ce sondage qui a été mené en ligne auprès de quelque 1350 personnes. Ainsi 89% de la population sait si son voisin direct a des enfants. 81% sait s’il a un animal domestique. 79% si elle ou il est marié. Et 67% connaît l’emploi exercé par ce voisin.

R.M.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!