Publié

attentat déjouéUn suspect accusé d'«association terroriste» à Toronto

Un des deux suspects arrêtés lundi à Toronto a été formellement accusé d'«association terroriste» et de «conspiration en vue de commettre un meurtre en association avec un groupe terroriste».

James Malizia de la Gendarmerie royale du Canada annonce l'arrestation de deux hommes à Toronto et Montréal, soupçonnés d'avoir été engagés dans un complot d'Al-Qaïda pour faire dérailler un train de voyageurs. (22 avril 2013)

James Malizia de la Gendarmerie royale du Canada annonce l'arrestation de deux hommes à Toronto et Montréal, soupçonnés d'avoir été engagés dans un complot d'Al-Qaïda pour faire dérailler un train de voyageurs. (22 avril 2013)

Keystone

Un des deux hommes soupçonnés d'avoir voulu préparer un attentat contre un train au Canada, Raed Jaser, a comparu mardi matin à Toronto et a été accusé notamment d'«association terroriste» et de «conspiration en vue de commettre un meurtre en association avec un groupe terroriste».

Lors de cette brève audience, la juge a accepté une demande d'ordonnance de non publication jusqu'à la prochaine comparution de l'accusé, programmée le 23 mai, présentée par son avocat. Cette décision interdit aux médias la publication de toute information fournie au cours de l'audience.

L'autre suspect, Chiheb Esseghaier, devait quant à lui comparaître en fin de matinée à Montréal.

La police fédérale canadienne, qui a arrêté les deux hommes lundi, a précisé qu'ils recevaient leurs ordres d'éléments d'Al-Qaïda établis en Iran. Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a rejeté mardi les accusations contre son pays, qu'il a jugées «ridicules» et «hilarantes».

Surveillés depuis plusieurs mois

L'Iran est un pays à majorité chiite alors qu'Al-Qaïda est formé d'extrémistes sunnites qui considèrent les chiites comme des hérétiques. Selon la Gendarmerie Royale du Canada, les deux suspects «voulaient mener une attaque terroriste» contre un train de passagers de la société d'Etat canadienne Via Rail.

«Ils ont surveillé des trains de la région de Toronto», la capitale économique du pays, a ajouté un responsable, en se refusant à fournir d'autres précisions, même sur la nationalité des deux suspects, qui ne sont pas citoyens canadiens.

Selon les médias canadiens qui citent leur entourage, Raed Jaser, 35 ans, est d'origine palestinienne et détient la citoyenneté des Emirats Arabes Unis, tandis que Chiheb Esseghaier, 30 ans, est d'origine tunisienne.

Ils auraient été surveillés depuis plusieurs mois et la police aurait décidé de précipiter leur arrestation en raison de l'attentat de Boston la semaine passée, selon la même source.

(AFP)

Ton opinion