Actualisé 20.09.2014 à 19:25

CFFUn TGV a entraîné de grosses perturbations sur l'axe Est-Ouest

Le trafic entre Olten et Aarau a été interrompu plusieurs heures samedi en raison d'un incident. L'impact s'est ressenti jusqu'à l'aéroport de Zurich. La situation est désormais rétablie.

1 / 3
Des passagers dans le train à Bâle prennent leur mal en patience.

Des passagers dans le train à Bâle prennent leur mal en patience.

Arthur Grosjean, Leserreporter
Les usagers des CFF essaient de contacter leurs proches

Les usagers des CFF essaient de contacter leurs proches

Arthur Grosjean, Leserreporter
Le trafic reprend mais son rétablissement complet n'est prévu avant 19:00

Le trafic reprend mais son rétablissement complet n'est prévu avant 19:00

Arthur Grosjean, Leserreporter

Un TGV a causé d'importantes perturbations ce samedi 20 septembre sur le réseau ferroviaire des CFF. Vers 10h00, le train à grande vitesse reliant Zurich à Paris a arraché une ligne de contact peu après Aarau. Aucun train n'a circulé sur ce tronçon durant deux heures. L'impact s'est ressenti jusqu'à l'aéroport de Zurich.

Cette interruption a entraîné la paralysie d'une grande partie du trafic ferroviaire sur le Plateau central. A partir de midi, le tronçon Aarau-Olten a pu être réutilisé sur une voie. Des retards se sont produits jusqu'en fin d'après-midi.

Des bus de remplacement ont été engagés toute la journée et les trains entre Zurich et Berne, ainsi qu'entre Zurich et Bâle, ont été déviés. Les voyageurs en partance de Zurich vers Bienne, Genève ou Lausanne ont dû passer par Bâle. Le trafic marchandises a aussi été interrompu. La situation ne s'est rétablie qu'en début de soirée.

Les CFF n'ont pas pu, dans l'immédiat, expliquer les raisons de l'incident. Seule certitude: le TGV a arraché la ligne de contact et un court-circuit s'est produit avec un bruit d'explosion, a expliqué le porte-parole Stephan Wehrle.

Freinage d'urgence

De plus, un objet semble avoir traversé le pare-brise du train, ce qui a entraîné un freinage d'urgence. Le mécanicien a subi un contrôle à l'hôpital, mais n'a pas été blessé, a précisé la police cantonale soleuroise à l'ats.

Les passagers du TGV ont dû patienter pendant près d'une heure dans le convoi, avant d'être évacués vers un autre train. La raison est aussi que le Bureau d'enquête suisse sur les accidents (SESA) doit être convoqué dans ce type de cas.

Enfin, le fait que l'incident s'est produit sur la frontière entre les cantons d'Argovie et de Soleure n'a pas arrangé les choses. Finalement, il a été décidé que la police cantonale soleuroise prenne les choses en main, a poursuivi le porte-parole des CFF. En fin d'après-midi, le TVG a pu être remorqué vers Olten.

Impact à l'aéroport de Zurich

Comme la panne est survenue le premier jour des vacances scolaires d'automne dans le canton de Berne, de nombreux Bernois se rendaient à l'aéroport de Zurich. Certaines compagnies aériennes ont retardé le départ de leurs avions pour laisser aux passagers bloqués le temps de rejoindre Kloten.

«Des compagnies aériennes comme Swiss ou Air Berlin ont attendu, aux alentours de midi, que les derniers passagers arrivent, a indiqué Maurus Stocker, de l'aéroport de Zurich. Dans la foulée, le trafic aérien a aussi enregistré un certain retard.

Les CFF ont organisé des taxis pour les passagers qui devaient prendre un avion, ont précisé les CFF. Ceux-ci ont financé ces transports.

Goulet réputé

L'endroit de l'incident est connu pour être un des principaux goulets d'étranglement du trafic ferroviaire en Suisse: le tronçon Aarau-Däniken (SO) est le seul à deux voies, sur un axe Est-Ouest construit pour le reste à quatre voies.

La Confédération et les CFF entendent y remédier entre 2015 et 2020. L'élargissement devrait pouvoir débuter ce mois-ci encore. Le Département fédéral des transports (DETEC) a donné son feu vert aux travaux devisés à 800 millions de francs il y a deux semaines.

Plus de 100 oppositions avaient été déposées lors de la mise à l'enquête l'an dernier. L'Office fédéral des transports (OFT) a pu régler la plupart des cas.

Il s'agira en particulier de construire un tunnel de trois kilomètres à Eppenberg (SO). Les CFF envisagent de démarrer ce dernier au printemps prochain.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!