Suisse: Un tiers de naturalisations en moins sur un an
Publié

SuisseUn tiers de naturalisations en moins sur un an

Entre janvier et mars, 7098 personnes ont obtenu un passeport suisse, soit 3080 de moins qu'un an auparavant.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Le nombre de naturalisations a diminué de près d'un tiers durant le premier trimestre. Entre janvier et mars, 7098 personnes ont obtenu un passeport suisse, soit 3080 de moins qu'un an auparavant. La raison de cette diminution n'est pas claire.

Les naturalisations ordinaires (-31,5%) autant que les naturalisations facilitées ou les réintégrations (-26,6%) ont diminué de manière notable, selon les statistiques des étrangers publiées jeudi par le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

Les Italiens (-51,1%) et les Portugais (-48,3%) ont été nettement moins attirés par le passeport à croix blanche. Les Français (-32,4%) et les Espagnols (-29,6%) ont également moins demandé la citoyenneté suisse qu'un an auparavant.

Les experts du SEM n'ont pour l'instant pas d'explication à cette baisse. Ils partent toutefois du principe que cette fluctuation est temporaire et qu'elle ne représente pas une tendance générale, a indiqué le SEM.

Moins d'immigration

L'immigration poursuit sa tendance à la baisse. Elle a diminué de 1,1% par rapport à l'année précédente et s'élevait à 33'727 personnes. En même temps, l'effectif des émigrants a encore augmenté (7%).

Le solde migratoire a reculé de près de 10% par rapport aux trois premiers mois de 2017. La différence entre l'émigration et l'immigration s'explique notamment par un marché du travail attractif à l'étranger, surtout en Allemagne et en France, indique le SEM. Dans ces deux pays, le solde migratoire s'est effondré à -58,9%.

Fin mars, 2'063'428 étrangers vivaient en Suisse. Environ deux tiers sont originaires des pays de l'UE et de l'AELE; les autres sont des ressortissants d'Etats tiers.

(ats)

Votre opinion