Publié

Violences sexuellesUn tiers des policiers de Delhi seront des femmes

Afin de lutter contre les crimes sexuels, le gouvernement indien a adopté une résolution visant à réserver aux femmes un tiers des postes de la police de Delhi.

L'objectif est de «donner confiance aux femmes afin qu'elles n'hésitent pas à chercher protection et assistance auprès de la police quand c'est nécessaire».

L'objectif est de «donner confiance aux femmes afin qu'elles n'hésitent pas à chercher protection et assistance auprès de la police quand c'est nécessaire».

Keystone

Le gouvernement indien a adopté une résolution visant à réserver aux femmes un tiers des postes de la police de Delhi, afin de favoriser la lutte contre le fléau des violences envers les femmes dans la capitale.

Cette décision, adoptée lors d'une réunion de cabinet dirigée par le Premier ministre, Narendra Modi, s'intègre dans une série de mesures prises ces derniers mois pour renforcer la législation contre les crimes sexuels.

Le cabinet «a approuvé le fait de réserver 33% des postes à des femmes qui seront recrutées directement (...) sur tous les territoires de l'union, y compris à Delhi», a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Une question sensible en Inde

Cette mesure concerne les futurs recrutement de policiers, du grade d'agent de police à celui de sous-inspecteur, et s'applique au sept territoires, dont Delhi, qui sont administrés partiellement ou totalement par le gouvernement national.

Le gouvernement espère que cette mesure «donnera confiance aux femmes afin qu'elles n'hésitent pas à chercher protection et assistance auprès de la police quand c'est nécessaire», selon le communiqué.

Le problème des violences sexuelles est une question sensible en Inde depuis le viol et le meurtre fin 2012 d'une étudiante à New Delhi, qui a suscité une vive émotion dans le monde.

(AFP)

Votre opinion