JO de Rio: «Un titre olympique signifierait tant pour moi»
Publié

JO de Rio«Un titre olympique signifierait tant pour moi»

Novak Djokovic est en mission aux Jeux de Rio. Il se réjouit de participer à l'événement et espère ne pas repartir les mains vides.

Le joueur serbe s'entraîne à Rio.

Le joueur serbe s'entraîne à Rio.

Keystone

«Un titre olympique signifierait tant pour moi», a lâché en conférence de presse le no 1 mondial. «C'est énorme de faire partie des Jeux olympiques. J'ai eu la chance de remporter une médaille en 2008 à Pékin (réd: le bronze), et ai manqué de peu le coche en 2012 (4e à Londres)», a rappelé le Serbe. «On vit tous les quatre ans un moment incroyable d'unité de tous les sports. C'est vraiment spécial d'être 10'000 à vivre ensemble dans le Village olympique et de manger les uns à côté des autres. Je me réjouis à chaque fois de revivre cela.»

Novak Djokovic aborde le rendez-vous carioca le coeur léger. Son élimination autant précoce (3e tour) qu'inattendue à Wimbledon ne l'a apparemment pas perturbé, et il s'est remis sur les bons rails la semaine dernière en conquérant à Toronto son 30e titre dans un tournoi estampillé Masters 1000. «Je n'aurais pas pu mieux commencer la saison sur dur, qui est ma surface préférée», a-t-il souligné.

«Rien n'arrive par hasard dans la vie. La semaine supplémentaire de repos dont j'ai bénéficié à Wimbledon m'a permis de me ressaisir sur les plans mental, physique et émotionnel», a précisé Nole. «J'ai pu passer du bon temps en famille, me vider la tête et me préparer ensuite en toute quiétude pour la suite de la saison.»

Objectif majeur

Le Serbe a mis les choses au point à Toronto, sans même jouer son meilleur tennis. «C'était une superbe semaine. Je n'ai pas perdu le moindre set, et me réjouis d'autant plus de vivre ces Jeux olympiques. C'est l'un de mes principaux objectifs de la saison, comme pour tous les athlètes présents ici d'ailleurs», a-t-il ajouté.

Novak Djokovic a beau avoir gagné les quatre tournois du Grand Chelem, l'or olympique n'en constitue donc pas moins un objectif majeur. «Un titre constituerait l'un des plus grands accomplissements de ma carrière. Si ce n'est le plus grand», ose même le Monégasque d'adoption, dont la fibre patriotique a toujours été une source de motivation supplémentaire. «Mais je dois rester humble et prudent», a néanmoins tempéré Nole, dont le principal rival sera une nouvelle fois Andy Murray.

(si)

Votre opinion