Course à pied: Un «Tour de Romandie» estival en version course à pied

Publié

Course à piedUn «Tour de Romandie» estival en version course à pied

Des courses populaires en contre-la-montre auront lieu à travers la Suisse romande durant un mois. Le canton de Vaud accueille les deux premières étapes du «Romandie Run».

par
Sport-Center
Les Romands pourront participer à des courses à pied cet été à travers toute la partie francophone du pays.

Les Romands pourront participer à des courses à pied cet été à travers toute la partie francophone du pays.

Keystone

Vingt-deux étapes en 30 jours entre le 4 juillet et le 2 août à travers toute la Suisse romande, tel est le concept proposé par MSO Chrono, une entreprise familiale jurassienne de chronométrage. «Romandie Run» mise sur la simplicité - courses en contre-la-montre - et attache une importance particulière aux mesures sanitaires: inscriptions sur internet uniquement, départs en solo ou petits groupes, pas de remise de prix sur place, pas de douches et encore moins de cantines aux abords du parcours.

«Le mot d'ordre, c'est safety first et toutes les mesures seront prises pour éviter tout risque sanitaire, souligne Jérémy Müller, qui gère l'entreprise MSO Chrono avec son père et sa sœur. Il y aura des courses pour tous les goûts et niveaux ainsi qu'une étape ouverte au Nordic walking.»

Organisées en contre-la-montre, ces courses permettront aux athlètes de prendre le départ quand ils le souhaitent et d'assurer ainsi une certaine distanciation sur le parcours. Un modèle semblable sera d'ailleurs aussi appliqué à la course mythique Sierre-Zinal, qui aura cette année lieu sur un mois avec des départs possibles tous les jours.

Les Romands veulent courir

Cette compétition de 22 courses de 10km en moyenne environ - trail, route ou vertical - espère avant tout répondre à une attente: les Suisses ont visiblement envie de courir cet été (nombreux sont ceux qui ont pris goût à la course à pied durant le semi-confinement entre les mois de mars et mai).

«Durant le semi-confinement, nous avons effectué un sondage et près de 90% des sportifs nous ont répondu qu'ils avaient envie de disputer des courses, explique Jérémy Müller. Comme nous n'avons officiellement lancé le projet qu'après l'annonce de l'assouplissement des mesures concernant les manifestations sportives du 27 mai, le timing a été très serré pour trouver 22 co-organisateurs».

De la Vallée de Joux à Delémont

De la Vallée de Joux (première étape, samedi) à Delémont (22e et dernière étape le 2 août) en passant par les cantons de Berne (Jura bernois), Valais, Fribourg, Neuchâtel et Genève, Romandie Run couvrira tous les cantons romands. «L'idée n'est pas que les coureuses et coureurs doivent participer à toutes les étapes, mais plutôt à celles qui ont lieu dans leur région respective, poursuit Jérémy Müller. Les plus motivés d'entre eux se sont déjà inscrits pour 7 ou 8 étapes. On voit que les gens se fixent quelques défis personnels. Et puis, il est probable que quelques athlètes chevronnés prennent part à certaines étapes.»

Pour les deux premières courses qui auront lieu samedi à la Vallée de Joux puis à Villars-sur-Ollons le lendemain, près de 100 inscriptions pour chacune des étapes ont déjà été enregistrées en ligne. «Cela correspond à l'objectif de 100 à 150 inscriptions par course que nous nous sommes fixés», se réjouit Jérémy Müller.

Le 2 août après la dernière course à Delémont, un classement général et plusieurs classements régionaux viendront couronner les meilleurs coureuses et coureurs romands sur la base des six à huit meilleurs résultats enregistrés sur l'ensemble des étapes.

Cyrill Pasche

Ton opinion