Publié

Wengen (BE)Un touriste britannique à l’origine de la moitié des infections

L’explosion du nombre de cas de Covid-19 dans l’Oberland a eu raison des épreuves de ski du Lauberhorn. À Wengen, un Britannique a contaminé à lui seul une trentaine de personnes.

Les épreuves du Lauberhorn n’auront pas lieu cette année.

Les épreuves du Lauberhorn n’auront pas lieu cette année.

AFP

Alors que le virus avait jusque-là pratiquement épargné Wengen, plus de 60 cas ont été recensés parmi les habitants de la station bernoise ces quatre dernières semaines. En parallèle, plusieurs infections ont également été signalées du côté des équipes organisatrices des épreuves de ski du Lauberhorn.

Un bilan sanitaire inquiétant, et le couperet est donc tombé lundi: après maintes rumeurs sur son maintien, la mythique étape de Coupe du monde masculine a été annulée. «Il ne sera pas possible de prendre toutes les précautions pour que les athlètes et les équipes gravitant autour puissent être correctement protégés dans des zones séparées», indiquait Swiss-Ski dans un communiqué.

Outre l’explosion du nombre de cas, la variante britannique du virus et le risque que la compétition devienne un foyer géant de contamination figurent parmi les inquiétudes qui ont motivé cette décision. Deux des trois épreuves prévues se dérouleront finalement à Kitzbühel, en Autriche.

Un hôtel ferme ses portes

Selon le «Tages-Anzeiger», près de la moitié des 60 cas d’infection dernièrement recensés à Wengen peuvent être attribués à un seul touriste britannique. Une information confirmée par un porte-parole du département bernois de la santé, qui précise que le voyageur ne savait probablement pas qu’il était infecté au départ.

Le porte-parole indique également que le virus s’est largement répandu dans un hôtel pendant la période de Noël. Alors que des rumeurs mentionnaient en effet qu’un établissement de la station allait être contraint de fermer, l’hôtel Arenas Resort Victoria-Lauberhorn a annoncé fermer ses portes le 20 janvier prochain, plusieurs membres du personnel ayant été testés positifs.

L’Arenas Resort Victoria-Lauberhorn, à Wengen (BE).

L’Arenas Resort Victoria-Lauberhorn, à Wengen (BE).

DR

Pour l’heure, l’OFSP ne peut pas confirmer que l’explosion des cas à Wengen soit liée à la variante britannique du virus, alors que 14 cas du virus mutant ont été signalés dans le canton de Berne.

S’il n’y a pas de couvre-feu, les résidents de la station sont toutefois priés de rester chez eux et de se faire tester. Le canton a même dépêché des équipes mobiles dans le village alpin pour augmenter la capacité de test.

Quant à l’enseignement, il se fait à distance pour les écoliers de Wengen cette semaine.

(J.Z)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!