Espagne: Un tracteur breton flashé à 146 km/h
Actualisé

EspagneUn tracteur breton flashé à 146 km/h

Une usurpation de plaque d’immatriculation amuse beaucoup une association française.

par
lematin.ch
«Nous ne connaissions pas les hautes performances en vitesse de notre tracteur fugueur!», s'est amusé son propriétaire.

«Nous ne connaissions pas les hautes performances en vitesse de notre tracteur fugueur!», s'est amusé son propriétaire.

iStock

L’association Le Relais, à Retiers, en Ille-et-Vilaine, a reçu le 6 février un procès-verbal provenant de la gendarmerie espagnole. Il s’agissait d’une amende de 100 euros pour un excès de vitesse commis le 23 janvier dans la région du Leon: 146 km/h sur un tronçon limité à 120. Et le véhicule fautif était le tracteur Renault de l’association, relate «Ouest-France»…

«Nous ne connaissions pas les hautes performances en vitesse de notre tracteur fugueur!», s’amuse Pierrot Amoureux, président du Relais dans le quotidien français. «Mais en vérité il n’a guère quitté son garage ni les parcelles de terre de notre chantier, ne serait-ce que pour aller en vacances en Espagne.»

Une bonne publicité

Seule explication possible: une usurpation de plaque minéralogique. «Nous avons pensé que c’était une arnaque. Nous sommes donc allés à la gendarmerie locale qui nous a demandé de faire un recours pour usurpation de plaque d’immatriculation», confirme Pierrot Amoureux.

Malgré l’étonnante prune, l’homme ne perd pas son sens de l’humour. «Ouest-France», note que des travaux d’irrigation sont prévus sur le site de l’association bretonne. «Nous allons peut-être demander à Renault une participation financière eu égard à la robustesse et aux performances du tracteur, grâce à cette publicité attestée royalement par l’administration espagnole!», plaisante-t-il…

R.M.

Votre opinion