Italie Un village interdit le deuxième shampooing chez le coiffeur

Publié

ItalieUn village interdit le deuxième shampooing chez le coiffeur

Pour économiser l’eau, la commune de Castenaso a dû prendre des mesures d’urgence, même concernant les soins capillaires.

par
Michel Pralong
Le deuxième shampooing est désormais interdit chez les coiffeurs de Castenaso. Image prétexte.

Le deuxième shampooing est désormais interdit chez les coiffeurs de Castenaso. Image prétexte.

Universal Images Group via Getty

Le calcul est vite fait. Un robinet fait couler 13 litres d’eau par minute. «Multiplier par le nombre de coiffeurs, une dizaine, et le nombre d’habitants de notre région, un peu moins de seize mille, cela signifie une économie de milliers de litres d’eau par jour», explique Carlo Gubellini, maire de Castenaso, qui a donc interdit aux coiffeurs d’effectuer deux lavages de cheveux par client.

Face à la sécheresse, l’Émilie-Romagne est en état d’urgence depuis le 22 juin. C’est ce qui a poussé Castenaso, commune proche de Bologne, à prendre une ordonnance visant à économiser l’eau. Les coiffeurs qui ne respectent pas cette mesure risquent une amende entre 25 et 500 euros. Des contrôles seront effectués, mais la commune explique que l’intention n’est pas punitive, juste de faire prendre conscience du problème, comme le relate le site Bolognatoday.

Parmi les autres mesures, il est interdit de prélever de l’eau potable entre 8 h et 21 h pour un usage non domestique, notamment pour l’arrosage des jardins et potagers. Il est également demandé à la population de privilégier la douche au bain, de ne pas laisser couler l’eau pendant qu’on se brosse les dents et de récupérer l’eau du lavage des fruits et légumes pour arroser les plantes.

Ton opinion

1 commentaire