Jura bernois: Un village lutte contre une plante qui brûle
Actualisé

Jura bernoisUn village lutte contre une plante qui brûle

La berce du Caucase est invasive et toxique: les autorités de Cortébert demandent à la population de signaler sa présence.

par
lematin.ch
La berce du Caucase provoque de graves brûlures.

La berce du Caucase provoque de graves brûlures.

Commune de Cortébert

La mise en garde émane de la municipalité de Cortébert (BE), dans le vallon de St-Imier: «Attention à la Berce du Caucase lors de vos promenades». Avertissement assorti d'une explication: «Cette plante provoque des brûlures de la peau, ne pas toucher et la signaler à la commune en vue de l'élimination, merci!».

Publiée sur Facebook, la mise en garde a suscité le commentaire de Gérald, photo de son bras à l'appui: «J'ai testé (involontairement) à Bienne, c'est méchant... Ça fait pas vraiment mal, mais ça laisse une belle brûlure», écrit-il.

Bien entendu

Maire de Cortébert, Manfred Bühler n'est pas tombé dans le piège. A-t-il touché la berce aperçue sur un sentier fréquenté, au bord de la Suze? «Non, bien entendu», répond cet ancien conseiller national.

«Imposante, elle peut atteindre plus de trois mètres», a souligné dans «Le Quotidien Jurassien» Lucas Wolfer, collaborateur scientifique du Parc régional Chasseral. «Si on veut l'arracher, il faut s'équiper correctement d'une combinaison et de gants», a-t-il précisé. Une tâche confiée à des professionnels.

Vincent Donzé

Votre opinion