Drame: Un voisin agité abattu par la police à Bex

Actualisé

DrameUn voisin agité abattu par la police à Bex

Les agents ont ouvert le feu cette nuit sur un Congolais de 27 ans, père de famille, armé d'un couteau de cuisine.

par
Benjamin Pillard
1 / 3
L'immeuble dans lequel s'est déroulé le drame.

L'immeuble dans lequel s'est déroulé le drame.

La porte de l'appartement de la victime.

La porte de l'appartement de la victime.

La porte de l'appartement de la victime.

La porte de l'appartement de la victime.

Dimanche 6 novembre 2016, vers 22h10, un habitant d'un immeuble à Bex a fait appel à la police car un autre locataire, apparemment perturbé, avait enfoncé la porte d'un appartement situé au-dessus de son propre logement.

Deux patrouilles de la police du Chablais se sont rendues sur place et sont entrées en contact avec l'individu en question. «Il est ressorti armé d'un couteau de cuisine, courant en direction des policiers dans la cage d'escalier. Après avoir fait la sommation «stop police», un caporal a fait usage de son arme de service, tirant à plusieurs reprises en direction de l'agresseur», selon le communiqué de la police.

Blessé, l'homme a été immédiatement pris en charge par les policiers, qui ont commencé un massage cardiaque jusqu'à l'arrivée des ambulanciers et du médecin du SMUR, ainsi que celui de la REGA. Malgré les soins, il est décédé sur place.

Selon les voisins, le jeune homme, un ressortissant de République démocratique du Congo, âgé de 27 ans, père de deux enfants, était gentil et respectueux. Il habitait dans cet immeuble depuis un an environ. La veille au soir, une soirée organisée dans son studio avait dégénéré; des traces de sang y ayant été constatées à l'intérieur du studio ainsi que sur la façade de l'immeuble.

Ton opinion