Publié

Canton de FribourgUn voyeuriste à la piscine de Morat?

La police fribourgeoise enquête à la piscine de Morat, après la découverte de mystérieux trous dans les murs des douches.

Police cantonale fribourgeoise.

Police cantonale fribourgeoise.

archive/photo d'illustration, Keystone

Des trous ont fait leur apparition dans les murs des douches de la piscine couverte de Morat (FR). Les propriétaires de la piscine ont fait appel à la police cantonale. L'origine de ces trous n'a pour l'heure pas été éclaircie.

Après la découverte de ces fentes, des caméras de surveillance ont été installées, a dit jeudi le directeur Urs Kaltenrieder à la radio bernoise Bern1. Elles ne couvrent pas les douches, mais la garde-robe. Seule la brigade des moeurs a accès aux images.

Une personne qui restait de manière suspecte longtemps dans les cabines a été innocentée. Depuis l'installation des caméras, aucun nouveau trou n'a été découvert. Les employés les avaient toujours rebouchés. Ils étaient aussi gros qu'une pièce de un franc.

(ats)

Votre opinion