Les paris du Matin - Un «week-end noir» pour la rédaction
Publié

Les paris du MatinUn «week-end noir» pour la rédaction

Un mauvais 2 sur 11... Les collègues du Sport-Center ne sont pas dans une grande forme et les paniers d'orange baissent, comme la température.

par
Sport-Center
LS-SFC comme les collègues: en plein brouillard.

LS-SFC comme les collègues: en plein brouillard.

Eric-Lafargue

Depuis quelques semaines, la rédaction du Sport-Center essaie des choses. De la jouer serrée, de prendre des risques... Mais ça paye rarement. La semaine dernière, les paris se sont concentrés sur les parties de football entre Lausanne et Servette, ainsi que Xamax-Yverdon, et force est de constater qu'on n'a pas été bons.

C'est simple, sur onze mises de dix oranges, seules deux sont passées! Il s'est agi des tentatives de Jérémy Santallo, qui y est allé du SFC au LS (à 2,3/1), et de Renaud Tschoumy, qui a fait confiance au grand Xamax contre YS (à 1,8/1). Tous les autres se sont vautrés en beauté!

Et puisque aucune coach d'un club romand n'a encore pris la porte, notre pari spécial n'a toujours pas de vainqueur. Il va donc falloir faire mieux ces prochains jours, sous peine de passer les Fêtes avec un panier d'oranges bien dégarni.

Pour la semaine à venir, notre bookmaker a proposé à la rédaction les cotes suivantes:

1) Football, Challenge League, vendredi: Stade Lausanne Ouchy - Neuchâtel Xamax 2,00 / 3,30 / 3,00

2) Hockey, National League, vendredi: Fribourg Gottéron - Berne 1,60 / 4,00 / 3,80

3) Football, Premier League, samedi: West Ham - Chelsea 4,00 / 3,50 / 1,80

Encore une fois, le pari «exotique» n'a pas vraiment attiré le chaland. Seul Jérôme Reynard a tenté sa chance sur le championnat anglais. Il a misé ses dix oranges réglementaire sur une victoire de Chelsea à West Ham, qui peut lui rapporter 1,8 fois sa mise de départ.

Pour le reste, le gros des paris ont été placés sur la partie de Challenge League entre le SLO et Neuchâtel. Thibaud Oberli et Emile Perrin ont placé leurs billes sur les Stadistes (à 2/1), Yves Desplands et Robin Carrel ont vu un nul (à 3,3/1), alors que Florian Vaney, Jérémy, Valentin Schnorhk et Renaud ont fait confiance à Neuchâtel (à 3/1).

Le match de National League a quant à lui attiré les mises d'Emmanuel Favre et de Florian Müller. Les deux ont joué la cote du nul, qui pourrait leur permettre de quadrupler leur mise!

Votre opinion