Publié

GuerreUne alliance avec Assad «affaiblirait la coalition»

Barack Obama a estimé dimanche à Brisbane que la coalition internationale combattant le groupe État islamique (EI) serait affaiblie par une éventuelle alliance avec le gouvernement syrien.

Barack Obama ne veut pas faire alliance avec Bachar al-Assad

Barack Obama ne veut pas faire alliance avec Bachar al-Assad

Keystone

Une alliance avec Bachar al-Assad pour lutter contre l'Etat islamique affaiblirait la coalition, a déclaré dimanche 16 novembre le président Barack Obama, dans le cadre du G20 à Brisbane, en Australie.

«Selon nous, faire cause commune avec (le président syrien Bachar al-Assad) contre ISIL (l'un des acronymes utilisés par les USA pour désigner l'EI) affaiblirait la coalition», a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet du G20.

La presse britannique rapporte par ailleurs que le militant de l'EI à l'accent britannique, «Jihadi John», assassin présumé des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, aurait été blessé dans un raid aérien américain

Le meurtrier, qui s'exprimait avec un accent britannique et apparaissait masqué dans les vidéos de ces assassinats publiées en ligne, aurait été touché lors d'une réunion des dirigeants du groupe État islamique (EI) dans une ville irakienne près de la frontière syrienne la semaine dernière, a rapporté le journal Mail on Sunday.

Il aurait été transporté à l'hôpital après l'attaque d'un bunker à Al-Qaim (ouest de l'Irak) menée par les États-Unis samedi, qui a fait une dizaine de morts et une quarantaine de blessés parmi les dirigeants de l'EI, a rapporté le journal. Le ministère des Affaires étrangères britannique n'a pas été en mesure de confirmer ces informations.

(ats)

Votre opinion