Rapt de Boko Haram: Une amnistie proposée en échange des lycéennes
Publié

Rapt de Boko HaramUne amnistie proposée en échange des lycéennes

Le président du Nigeria s'est dit prêt à libérer des membres de Boko Haram contre la libération des 200 jeunes femmes enlevées en 2014 par le groupe islamiste.

1 / 30
Alors que les militaires nigérians ont affirmé que Boko Haram était vaincu, le chef de la secte islamiste est apparu dans une vidéo se disant déterminé à poursuivre le combat. (Mardi 6 février 2018)

Alors que les militaires nigérians ont affirmé que Boko Haram était vaincu, le chef de la secte islamiste est apparu dans une vidéo se disant déterminé à poursuivre le combat. (Mardi 6 février 2018)

AFP
La rébellion de Boko Haram, qui dure depuis huit ans, a provoqué la mort de quelque 20'000 personnes, le déplacement de 2,6 millions d'autres et une terrible crise humanitaire dans le nord-est du Nigeria. (Photo d'archives)

La rébellion de Boko Haram, qui dure depuis huit ans, a provoqué la mort de quelque 20'000 personnes, le déplacement de 2,6 millions d'autres et une terrible crise humanitaire dans le nord-est du Nigeria. (Photo d'archives)

AFP
Boko Haram a enlevé dimanche 37 femmes et tué 9 personnes dans un village situé au nord de Diffa (ici à l'image) dans le  sud-est du Niger. (Mardi 4 juillet 2017)

Boko Haram a enlevé dimanche 37 femmes et tué 9 personnes dans un village situé au nord de Diffa (ici à l'image) dans le sud-est du Niger. (Mardi 4 juillet 2017)

AFP

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari s'est dit prêt mercredi à amnistier des islamistes de Boko Haram détenus dans les prisons du pays en échange de la libération des quelque 200 lycéennes enlevées il y a près d'un an et demi à Chibok (nord-est).

«Si les responsables de Boko Haram acceptent de nous rendre les filles de Chibok, toutes ces filles, nous pourrions décider d'accorder l'amnistie» à leurs prisonniers, a-t-il dit lors d'un entretien avec l'AFP à Paris au dernier jour d'une visite en France.

(AFP)

Votre opinion