22.11.2020 à 23:52

TerrorismeUne ancienne de l’ETA extradée vers l’Espagne par la Belgique

Maria Natividad Jauregui Espina était recherchée pour sa participation présumée dans plusieurs attentats de l’ETA dans les années 1980, dont le meurtre en 1981 du lieutenant-colonel à Bilbao, dans le Pays basque espagnol.

Maria Jauregui Espina arrive à Madrid le 22 novembre 2020.

Maria Jauregui Espina arrive à Madrid le 22 novembre 2020.

AFP

Une ancienne activiste de l’organisation séparatiste ETA, recherchée pour le meurtre d’un lieutenant-colonel espagnol en 1981, a été extradée dimanche vers l’Espagne par la Belgique. Maria Natividad Jauregui Espina, qui résidait à Gand, est arrivée en Espagne escortée par des policiers espagnols.

La Cour de cassation belge avait autorisé mardi son extradition, après que trois tribunaux du pays l’ont rejetée. Maria Jauregui Espina travaillait comme chef cuisinière en Belgique, donnant des cours de cuisine et publiant ses recettes

Elle était recherchée pour sa participation présumée dans plusieurs attentats de l’ETA dans les années 1980, dont le meurtre en 1981 du lieutenant-colonel à Bilbao, dans le Pays basque espagnol (nord).

Autodissoute

853 morts sont imputées à Euskadi ta Askatasuna («Pays basque et liberté»), tandis que plusieurs dizaines de militants basques ont été assassinés par des organisations d’extrême droite ou parapolicières comme les groupes antiterroristes de libération (GAL).

Après avoir décrété un cessez-le-feu en 2011, l’ETA s’est autodissoute en 2018. 197 anciens membres de l’organisation sont incarcérés en Espagne. Les prisons françaises comptent, elles, une trentaine de prisonniers de l’ETA.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!