Actualisé

Etats-UnisUne app pour documenter les incidents avec la police

Une application visant à enregistrer et diffuser des vidéos documentant des incidents entre des citoyens et des policiers a été lancée aux USA.

Une interpellation lors d'une manifestation à New York, celle semaine.

Une interpellation lors d'une manifestation à New York, celle semaine.

Keystone

Une association de défense des droits civiques américaine a lancé jeudi 30 avril une application pour smartphones qui sert à enregistrer et diffuser des vidéos documentant des incidents entre des citoyens et des policiers.

L'application gratuite, conçue par l'association American Civil Liberties Union (ACLU), voit le jour en plein regain de tensions et de manifestations en réaction à une série de décès d'afro-américains détenus ou confrontés à des policiers blancs.

Les vidéos enregistrées avec l'application Mobile Justice CA peuvent être envoyées aux bureaux locaux de l'ACLU pour dénoncer de possibles violations de droits civiques par la police.

«Vérifier s'il y a des abus»

Disponible pour téléphones Android ou iphone, elle permettra d'assurer que les vidéos sont stockées même si le téléphone est perdu, cassé ou prélevé.

«Les inquiétudes vis-à-vis des pratiques de la police, y compris les contrôles au faciès et l'utilisation excessive de la force sont très réelles», a commenté Hector Villagra, directeur exécutif d'ACLU en Californie du sud, cité dans un communiqué.

«Cette application permettra de vérifier s'il y a des abus, que ce soit de la part des officiers de police, les commissaires, le contrôle des frontières ou d'autres représentants du gouvernement», a-t-il ajouté.

Multiples bavures

L'application peut aussi permettre d'envoyer des alertes à d'autres pour les appeler à se rendre sur un lieu donné ou pour documenter un incident.

Les manifestations à Baltimore suivant le décès d'un Afro-Américain de blessures subies alors qu'il était détenu par la police ont pris un tour violent en début de semaine et mercredi elles se sont étendues à d'autres villes des Etats-Unis, notamment New York.

Ci-dessous, les images des manifestations à Baltimore:

1 / 18
Le lieutenant Brian Rice (à gauche) est l'un des six policiers à comparaître. Il a été acquitté. (Lundi 18 juillet 2016)

Le lieutenant Brian Rice (à gauche) est l'un des six policiers à comparaître. Il a été acquitté. (Lundi 18 juillet 2016)

AP Photo/Steve Ruark, Keystone
Caesar Goodson, qui conduisait le fourgon au moment de la mort de Freddie Gray, a été reconnu non-coupable. Il est le second policier acquitté dans cette affaire. (Jeudi 23 juin 2016)

Caesar Goodson, qui conduisait le fourgon au moment de la mort de Freddie Gray, a été reconnu non-coupable. Il est le second policier acquitté dans cette affaire. (Jeudi 23 juin 2016)

Keystone
L'un des six policiers de Baltimore a été acquitté des quatre chefs d'accusation qui pesaient sur lui (Lundi 23 mai 2016).

L'un des six policiers de Baltimore a été acquitté des quatre chefs d'accusation qui pesaient sur lui (Lundi 23 mai 2016).

Jim Lo Scalzo, Keystone
(AFP)

Votre opinion