Publié

Etats-UnisUne Arabo-américaine à la sécurité nationale

Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a été nommée adjointe du conseiller à la sécurité nationale.

1 / 50
Le Pentagone mène une enquête sur les paiements russes reçus par Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. L'enquête doit déterminer s'il a accepté de l'argent provenant de gouvernements étrangers sans obtenir d'autorisation préalable. (Jeudi 27 avril 2017)

Le Pentagone mène une enquête sur les paiements russes reçus par Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. L'enquête doit déterminer s'il a accepté de l'argent provenant de gouvernements étrangers sans obtenir d'autorisation préalable. (Jeudi 27 avril 2017)

AFP
Les ministres allemand et américain des Finances ont échangé à la veille de l'ouverture du G20 Finances. (Jeudi 16 mars 2017)

Les ministres allemand et américain des Finances ont échangé à la veille de l'ouverture du G20 Finances. (Jeudi 16 mars 2017)

Keystone
Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a été nommée adjointe du conseiller à la sécurité nationale. (Mercredi 15 mars 2017)

Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a été nommée adjointe du conseiller à la sécurité nationale. (Mercredi 15 mars 2017)

AFP

Le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, le général H.R. McMaster, a choisi pour adjointe Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a appris l'AFP auprès d'un haut responsable de la Maison Blanche.

Dina Powell, ancienne adjointe de Condoleeza Rice au département d'Etat sous la présidence de George W. Bush, sera notamment chargée de la stratégie et de la coordination entre diplomates, militaires et services de renseignement.

Ce poste d'adjoint au Conseiller à la sécurité nationale est essentiel au bon fonctionnement de la politique étrangère américaine car toutes les décisions ou presque concernant ce domaine passent par lui avant d'être étudiées par le Secrétaire d'Etat ou le Secrétaire à la Défense et éventuellement le président.

Dina Powell, ancienne dirigeante chez Goldman Sachs, qui s'exprime couramment en arabe, avait déjà conseillé Donald Trump sur les questions économiques.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!