Actualisé

LibanUne banlieue chiite de Beyrouth victime d'un attentat

Une cinquantaine de personnes ont été blessées, dont deux grièvement, par l'explosion d'une voiture piégée dans un parking d'une banlieue chiite du sud de Beyrouth, a indiqué une source militaire.

1 / 9
Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

AFP
Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

AFP
Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

Une voiture piégée a explosé dans une banlieue chiite de Beyrouth.

AFP

Selon le ministre libanais de la Santé Ali Hassan Khalil, 12 personnes sont encore hospitalisées.

Le président libanais Michel Sleiman et deux anciens Premier ministres sunnites Najib Maikati et Saad Hariri ont condamné l'attentat. Alors que le ministre de l'Intérieur Marwan Charbel s'est rendu sur les lieux, des gens furieux ont voulu s'approcher de lui pour l'insulter et ont jeté des pierres dans sa direction.

Des ambulances et des véhicules de pompiers se sont rendus sur les lieux de l'explosion. Une énorme fumée noire s'élevait vers le ciel et les dégâts semblaient très importants dans ce quartier résidentiel.

«J'ai entendu une grosse explosion (...) Tout le monde a paniqué. J'ai suivi les cris des gens, mes employés ont couru vers l'endroit de l'explosion parce qu'ils y ont de la famille», a raconté Carole Mansour, propriétaire d'une usine de chaussures située à une rue du lieu de l'explosion.

(AFP)

Votre opinion