Actualisé

EgypteUne branche du groupe EI revendique les attaques

Au moins 27 personnes, pour la plupart des militaires, ont perdu la vie lors d'attaques dans une ville du nord du Sinaï.

Les attaques ont eu lieu à El-Arich, capitale de la province du Nord-Sinaï.

Les attaques ont eu lieu à El-Arich, capitale de la province du Nord-Sinaï.

Google Maps

Quatre attaques ont fait au moins 27 morts et des dizaines de blessés jeudi en Egypte dans la province du Nord-Sinaï, ainsi que dans la ville de Suez. Elles ont été revendiquées par la branche égyptienne de l'Etat islamique (EI), Ansar Beït al-Maqdess.

Ces attaques ont eu lieu quelques jours après le quatrième anniversaire du déclenchement du soulèvement qui avait fait tomber le président d'alors, Hosni Moubarak.

La première a visé des bâtiments de l'armée à Al Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï. Elle a fait 25 morts et au moins 58 blessés, dont neuf civils, a-t-on appris de sources médicale et proche des services égyptiens de sécurité.

Le journal gouvernemental «Al Ahram» a indiqué que ses bureaux à Al Arich, situés en face d'une base militaire et d'un hôtel (qui selon des sources proches de la sécurité étaient les cibles de l'assaut), avaient été «entièrement détruits».

Poste de contrôle pris d'assaut

L'attaque d'une unité de l'armée au sud d'Al Arich a fait en outre quatre blessés. Un peu plus tard, des islamistes présumés ont pris d'assaut un poste de contrôle de l'armée à Rafah, tuant un commandant et blessant six autres personnes.

Un agent de police a en outre été tué dans l'explosion d'une bombe posée au bord d'une rue de la ville de Suez.

L'Egypte est confrontée à une insurrection islamiste dans le Sinaï, qui a coûté la vie à plusieurs centaines de membres des forces de sécurité. La tension est montée d'un cran en Egypte cette semaine avec les manifestations, marquées pour certaines par des violences, qui ont eu lieu à l'occasion du quatrième anniversaire du soulèvement anti-Moubarak du début 2011.

(ats)

Votre opinion