Publié

GOLFUne carte record pour Dufner

En rendant une carte de 63, l'Américain a égalé le meilleur résultat sur une journée dans un tournoi majeur, au 2e tour de l'US PGA Championship.

par
R.Ty
Jason Dufner aurait même pu devenir le premier golfeur à rendre une carte de 62 dans un tournoi majeur.

Jason Dufner aurait même pu devenir le premier golfeur à rendre une carte de 62 dans un tournoi majeur.

Keystone

Jason Dufner pointait seul en tête de l'US PGA Championship vendredi soir à Rochester. L'Américain de 36 ans a égalé le record sur une journée dans un tournoi majeur au 2e tour, rendant une carte de 63.

Dufner a réalisé vendredi cinq birdies et un eagle, soit sept coups sous le par. Il a même bénéficié d'un putt pour birdie sur le no 18, mais a manqué pour quelques dizaines de centimètres l'opportunité de devenir l'unique détenteur de ce record. «Je savais que personne n'avait jamais réussi 62 (...) et je ne pouvais avoir un meilleur putt pour avoir une chance d'entrer dans l'histoire au dernier trou. Je n'ai simplement pas frappé assez fort», regrettait-il.

24 co-détenteurs du record!

Jason Dufner n'est pas le premier à rendre une carte de 63 dans un tournoi majeur. Il rejoint un club comprenant désormais... 24 joueurs pour un exploit réalisé à 26 reprises, puisque l'Australien Greg Norman et le Fidjien Vijay Singh ont rendu des cartes de 63 à deux reprises en Grand Chelem.

En revanche, Dufner qui compte à son palmarès deux victoires sur le circuit PGA, a établi avec cette carte de 63 un nouveau record du parcours de Oak Hill. Il améliore d'un coup le précédent record détenu jusque-là par les Americains Ben Hogan (1942), Curtis Strange (1980) et Webb Simpson (2013).

Tiger Woods loin derrière

L'Américain, qui avait rendu la veille une carte de 68, occupait donc la tête avec un total de 131 à mi-tournoi. Il comptait deux coups d'avance sur un trio composé des deux co-leaders du 1er tour, l'Australien Adam Scott et l'Américain Jim Furyk, et d'un autre Américain, Matt Kuchar. L'Anglais Justin Rose (134), le Suédois Henrik Stenson (134) ou les Américains Robert Garrigus (135) et Steve Stricker (135) pouvaient également tous encore croire en leurs chances de victoire finale.

Le no 1 mondial Tiger Woods (38e) était en revanche bien loin, à 10 coups du leader (+1), et devrait donc vivre une cinquième saison consécutive sans titre du Grand Chelem. Le Tigre a rendu vendredi une carte de 70 pour finir le 2e tour dans le par (4 birdies effacés par 4 bogeys).

(SI)

Ton opinion