France: Une centaine d’élèves policiers font la fête durant le couvre-feu
Publié

FranceUne centaine d’élèves policiers font la fête durant le couvre-feu

À Nîmes, de futurs policiers n’ont pas respecté les règles sanitaires puis s’en sont pris à… des policiers.

par
R.M.
Les élèves policiers qui ont fait la fête risquent désormais une exclusion.

Les élèves policiers qui ont fait la fête risquent désormais une exclusion.

Capture Twitter

La scène a été tournée à Nîmes près d’une école de police le 28 octobre. Le futur reconfinement vient d’être annoncé et la ville est alors sous couvre-feu à partir de 21 heures. Or il est environ 21 h 20 et on voit une centaine de personnes faire la fête et chanter sur un parking. Et ce sont des élèves policiers

Cette agitation inhabituelle et illégale a attiré l’attention d’une brigade canine, qui est intervenue. Et ces policiers, souligne «Le Parisien», se sont fait siffler et insulter «par ceux qui deviendront, bientôt, leurs futurs confrères.»

Ces futurs agents très peu exemplaires sont désormais dans le collimateur du sommet de l’État français. «Ces élèves seront exclus», a lancé ce matin sur BFM TV Gérald Darmanin. «On ne peut pas être policier et se moquer des règles quon impose aux autres. Sur la base évidemment de preuves, jexclurai ces élèves de luniforme de la police nationale», a annoncé le ministre de lIntérieur.

Votre opinion

13 commentaires