Suisse: Une commission veut rallonger l’enveloppe pour la culture
Publié

SuisseUne commission veut rallonger l’enveloppe pour la culture

La commission de la culture du Conseil des États a voté ce mercredi en faveur de plusieurs rallonges pour les années 2021-2024. Elle a toutefois indiqué avoir pris ces décisions sous réserve des décisions du Conseil national durant la session d’automne.

La commission a notamment décidé d’augmenter de 0,8 million de francs les aides financières octroyées à la Fondation suisse pour la photographie. (Photo d’illustration)

La commission a notamment décidé d’augmenter de 0,8 million de francs les aides financières octroyées à la Fondation suisse pour la photographie. (Photo d’illustration)

KEYSTONE

La culture pourrait bénéficier d’une enveloppe fédérale plus importante que prévu. La commission de la culture du Conseil des États a voté mercredi plusieurs rallonges en faveur du secteur pour les années 2021-2024. Elle doit toutefois encore attendre les décisions du Conseil national avant de se prononcer définitivement.

Ces propositions entrent dans le cadre du message culture qui définit l’orientation stratégique de la politique culturelle pour les années 2021 à 2024. Par 7 voix contre 6, la commission a décidé d’augmenter de 0,8 million de francs au total les aides financières octroyées à la Fondation suisse pour la photographie. Une minorité rejette cette augmentation, indiquent les services du Parlement.

Une proposition pour augmenter de 1,2 million de francs les moyens octroyés à Memoriav, comme le souhaite la commission homologue du National, a été rejetée par 7 voix contre 6. Concernant des aides financières en faveur de la culture du bâti, la majorité de la commission se rallie en revanche à la commission du National qui veut accroître le montant de 20 millions de francs.

Deux minorités souhaitent augmenter les montants dans le domaine des langues et de la compréhension. Il s’agirait de 10 millions de francs supplémentaires pour la mobilité et les échanges (proposition rejetée par 7 voix contre 6) et 1,2 million de plus pour la promotion du romanche (proposition rejetée par 6 voix contre 5 et 2 abstentions).

La commission refuse de réduire le plafond de dépenses et les crédits d’engagement de 34,7 millions de francs par rapport à la somme initialement prévue dans le cadre de la planification financière. Ces réductions concerneraient la loi sur l’encouragement de la culture, la culture du bâti, les langues, Pro Helvetia et le Musée national suisse. Elles font toutes l’objet d’une proposition de minorité.

Décisions à confirmer

La commission indique néanmoins avoir pris ces décisions sous réserve des décisions du Conseil national durant la session d’automne. Elle se penchera à nouveau sur cet objet et prendra des décisions définitives par la suite. Elle a opté pour cette procédure, car elle souhaite éviter d’effectuer un premier examen de ces crédits d’engagement et plafonds de dépenses pluriannuels (2021-2024) parallèlement aux délibérations sur le budget.

La commission veut en outre charger le Conseil fédéral de soumettre au Parlement une stratégie relative sur la conservation active du patrimoine culturel de la Suisse. Par 7 voix contre 0 et 6 abstentions, elle a décidé de déposer une motion en ce sens.

(ATS/NXP)

Votre opinion