Actualisé

FranceUne commune interdit... les moustiques!

Le maire de Briollay a pris début juillet un arrêté pour interdire aux vilains insectes d'envahir sa petite ville. On vous explique pourquoi.

par
Laurent Siebenmann
Les moustiques ne sont pas les bienvenus à Briollay (F).

Les moustiques ne sont pas les bienvenus à Briollay (F).

iStock

André Marchand, le maire de Briollay (F), a de l'humour. Il faut dire que cette ville de 3 000 habitants a pris début juillet un arrêté... pour interdire aux moustiques de s’introduire sur sa commune!

Amusé, le bougre s'explique: «J’ai été tellement interpellé par les habitants qu'il me fallait faire quelque chose. C’est de l’humour, pour faire comprendre aux gens que je ne peux rien faire.»

Pourtant, André Marchand a fait preuve, auparavant, de bonne volonté. Il a même installé trois pièges anti-bestioles. «Ils sont composés de bonbonnes de CO2 et de boîtes de phéromones. Ils attirent les moustiques et les aspirent.»

L'habile stratagème s'est révélé évidemment insuffisant: «Évidemment, il faudrait beaucoup plus de pièges mais on ne peut pas investir sur toute la commune», explique André Marchand.

Le trop-plein de vilains moustiques a fait réagir les habitants qui ont donc continué à interpeller le maire. «Certaines personnes voulaient que je traite. Mais je ne vois pas ce que je peux traiter, et comment. Sans oublier que les traitements sont nocifs.»

Du coup, Monsieur le Maire a pris son fameux arrêté. Et il en rit encore.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!