Actualisé 22.10.2019 à 19:47

BangladeshUne députée fait passer ses examens d'uni par des sosies

Membre du parti au pouvoir, elle a engagé des femmes pour participer aux épreuves à sa place. Démasquée, elle a été renvoyée de l'école.

par
lematin.ch
Tamanna Nusrat, à gauche et, à droite, l'un des sosies qu'elle a engagé et qui se fait démasquer par une chaîne de télé.

Tamanna Nusrat, à gauche et, à droite, l'un des sosies qu'elle a engagé et qui se fait démasquer par une chaîne de télé.

Captures Nagorik TV

La tricherie a été dénoncée devant tout le monde. Une équipe de la chaîne de télévision privée Nagorik TV est en effet entrée dans une salle d'examen de la Bangladesh Open University. Elle a alors interrogé une jeune femme inscrite sous le nom de Tamanna Nusrat, une parlementaire du parti au pouvoir au Bangladesh, la Ligue Awami et qui certes lui ressemblait un peu, mais n'était pas elle. Cette vidéo a fait scandale.

Huit sosies

Surtout qu'il s'est avéré que la politicienne avait en fait engagé jusqu'à huit sosies pour passer 13 examens à sa place, elle-même n'ayant participé à aucun depuis quatre trimestres, raconte le «Guardian». Ces remplaçantes arrivaient escortées par le service d'ordre de la députée et tout le monde savait qu'il ne s'agissait pas d'elle, mais personne n'a osé dire quoi que ce soit, Tamanna Nusrat appartenant à une famille très influente dans le pays.

«Un crime»

La coupable, qui tentait d'obtenir une licence en arts, a été expulsée de l'Université. «Nous l'avons fait car elle a commis un crime et elle ne pourra plus jamais revenir ici, a déclaré lundi dernier la direction de l'établissement.»

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!