Publié

Cinéma à NyonUne édition de Visions du réel sous le signe de l'amour

Comédie documentaire, mélodrame, poésie: Visions du réel, à Nyon, va décliner l'amour sous toutes ses formes du 25 avril au 3 mai.

Visions du réel, en 2013.

Visions du réel, en 2013.

VANESSA CARDOSO-a

Cent septante-cinq films seront projetés lors de la prochaine édition de Visions du réel, à Nyon, dont 116 en compétition, un record. Le Bulgare Tonislav Hristov ouvrira le festival avec «Love & Engineering».

Le film raconte l'histoire d'un ingénieur informatique travaillant au développement d'une formule scientifique capable d'assurer un irrésistible pouvoir de séduction. Il sera présenté en première européenne en ouverture du festival, le vendredi 25 avril.

Dans un autre registre, le festival va remettre le 29 avril à Richard Dindo son premier Prix Maître du Réel. A Nyon, le cinéaste alémanique, qui partage sa vie entre Zurich et Paris, présentera des séquences de son prochain film consacré à «Homo Faber» de Max Frisch.

Nouveautés

Remise de sesterces d'or et d'argent, présentation d'un «best of» des meilleurs films documentaires récents déjà proposés dans d'autres festivals, nouvelle application mobile: plusieurs nouveautés sont au menu de cette édition anniversaire, qui célèbre les 45 ans du rendez-vous nyonnais et ses 20 ans sous son nom actuel.

Pour faire sa sélection, le comité a visionné plus de 3500 films. Au final, il a retenu 116 films en compétition, issus de 51 pays: 50 longs métrages, 26 moyens métrages et 40 courts métrages.

Tremplin

Le nombre de films visionnés - un record cette année - souligne la notoriété et l'attrait toujours plus forts du festival, notent les organisateurs. Visions du réel confirme son rôle de tremplin: 80 films sont en première mondiale et 31 en première internationale, c'est-à-dire qu'ils n'ont jusqu'ici été montrés que dans leur pays d'origine.

Visions du Réel est l'un des principaux festivals axés sur le documentaire. Particularité: il s'accompagne d'un marché du film où affluent environ un millier de professionnels. Le festival présente chaque année entre 150 et 200 films et son budget avoisine les 3 millions de francs. Il a attiré quelque 28'000 personnes l'an dernier.

(ats)

Votre opinion