Football – Une enfant de 8 ans attaquée sur Twitter après un message à Mbappé
Publié

FootballUne enfant de 8 ans attaquée sur Twitter après un message à Mbappé

La jeune Camille a été victime de cyberharcèlement après avoir adressé un message vidéo à Kylian Mbappé. L’attaquant du Paris Saint-Germain a pris sa défense.

par
Sport-Center / AFP
Camille demandant à Kylian Mbappé de continuer à inspirer les jeunes. 

Camille demandant à Kylian Mbappé de continuer à inspirer les jeunes.

@1SourireCamille – Twitter

Camille, une petite fille de 8 ans, atteinte du syndrome de Vacterl ne s’attendait très certainement pas à une telle vague de méchanceté en publiant une vidéo destinée à la star du PSG Kylian Mbappé.

Dimanche, le compte Twitter de l’association “Un sourire pour Camille” a posté une courte vidéo de la jeune fille demandant à l’international français de rester au PSG et de continuer à faire rêver les jeunes pendant de longues années.

Dans les heures qui ont suivi la publication, des internautes ont totalement dépassé les bornes et ont posté des messages de haine et d’insultes contre la jeune fille et l’association. Celle-ci, créée par les parents de Camille, a pour objectif de distribuer des sourires et de réaliser les rêves des enfants malades.

Réaction de Kylian Mbappé

L’association a réagi en dénonçant les messages de haine et en faisant part de la tristesse que ceux-ci avaient provoquée. Fort heureusement, de nombreux mots gentils à l’attention de Camille ont également fleuri sur les réseaux sociaux.

Lundi dans la journée, Kylian Mbappé en personne a pris la défense de la jeune fille en publiant un message de soutien. Il en a aussi profité pour exhorter les gens à ne surtout plus se comporter de cette façon.

Dans un entretien avec la chaîne américaine CNN diffusé début janvier, Mbappé s’était déjà exprimé sur le sujet du harcèlement en ligne après en avoir été victime à la suite de son tir au but raté contre la Suisse à l’Euro qui a provoqué l’élimination de la France dès les huitièmes de finale, en juin dernier.

«C’était ma faute, mais recevoir ce genre de messages, ça m’a fait mal. (Comment y mettre fin ?) Ça commence avec les réseaux sociaux. Mais avant, nous les joueurs, nous devons être impliqués. Il ne faut pas attendre que cela (les insultes, NDLR) vienne à toi. Il faut être actif pour aider les gens. Pour moi, ce n’est pas possible en 2022 d’avoir ce genre d’attitude», a-t-il déclaré.

Votre opinion