Football – Une erreur de Frick noie Servette
Publié

FootballUne erreur de Frick noie Servette

Expulsé juste avant la pause, le portier genevois a laissé en grande difficulté son équipe. Young Boys en a profité pour inscrire six buts.

par
Valentin Schnorhk
(Genève)
La faute de Frick sur Ngamaleu a eu de lourdes conséquences pour Servette.

La faute de Frick sur Ngamaleu a eu de lourdes conséquences pour Servette.

Eric Lafargue

Servette et Edin Omeragic ont pris l’eau face à Young Boys dimanche. Ils pourront «remercier» Jérémy Frick. Car les débuts en Super League du jeune gardien genevois (19 ans) l’ont été dans des conditions pas vraiment favorables: entré juste avant la pause, il devait d’emblée s’incliner sur un penalty de Nicolas Moumi Ngamaleu. Le Camerounais s’était fait justice, puisque c’est lui qui avait été empêché de marquer par un Frick qui rattrapait très mal une première erreur.

Sur un centre venu de la droite, le portier servettien manquait sa prise de balle, laissant l’opportunité à Moumi Ngamaleu d’en profiter (41e). Mais tentant le tout pour le tout, Frick agrippait la jambe de l’attaquant bernois, entravant nettement le mouvement de celui-ci. Penalty et expulsion logiques, sanctionnait l’arbitre M. Fähndrich, après consultation de la VAR.

Young Boys était naturellement meilleur

Voilà qui ne facilitait pas la tâche de Servette dans une rencontre déjà compliquée. Étouffés par le pressing des champions de Suisse, les Grenat peinaient à sortir. Même s’ils pouvaient se procurer quelques situations prometteuses, avec notamment une frappe de Théo Valls dans un angle fermé stoppée par David von Ballmoos (21e). Mais Young Boys était naturellement meilleur, faisant sentir le danger sur les cages genevoises. Mohamed Ali Camara avait déjà trouvé le chemin des filets suite à un corner, mais son but était justement annulé pour une poussette sur Vincent Sasso (29e).

Une domination qui s’est faite encore plus insistante à 11 contre 10. Et YB n’a même pas dû patienter trop longtemps avant de s’assurer un premier succès à la Praille depuis le retour de Servette en Super League. Moins de trois minutes après le retour des vestiaires, Ulisses Garcia centrait de la gauche vers Felix Mambimbi, obligeant Omeragic à intervenir. Mais le cousin de Becir ne pouvait que repousser le ballon dans les pieds de Christian Fassnacht.

Dans la foulée ou presque, sur un centre de Mambimbi, Wilfried Kanga était seul pour conclure de la tête aux cinq mètres (53e). Comme Fassnacht sur un nouveau service au sol de Mambimbi un peu plus tard (69e) pour le quatrième. Fassnacht s’est même offert un triplé, puisque Omeragic a repoussé un tir de Garcia dans les pieds de l’international (73e). Le néophyte ne pouvait en revanche pas grand-chose sur le 0-6, avec une tête au premier poteau coupée par Kanga sur un corner de Sulejmani (76e). On a connu meilleur baptême.

Servette - Young Boys 0-6 (0-1)

Stade de Genève, 11348 spectateurs. Arbitre: M. Fähndrich.

Buts: 45e+1 Moumi Ngamaleu (penalty) 0-1. 48e Fassnacht 0-2. 53e Kanga 0-3. 69e Fassnacht 0-4. 73e Fassnacht 0-5. 76e Kanga 0-6.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso (77e Séverin), Clichy; Rodelin (63e Kyei, 77e Diallo), Cespedes, Valls; Stevanovic, Schalk (45e Omeragic), Imeri (63e Antunes). Entraîneur: Alain Geiger.

Young Boys: Von Ballmoos; Maceiras, Camara (63e Bürgy), Lauper, Garcia; Fassnacht (74e Sierro), Martins Pereira, Rieder (46e Aebischer), Moumi Ngamaleu (63e Sulejmani); Kanga, Elia (46e Mambimbi). Entraîneur: David Wagner.

Notes: Servette sans Cognat, Deana, Fofana et Oberlin (blessés). Young Boys sans Lustenberger, Monteiro, Nsame, Petignat et Zesiger (blessés).

Avertissements: 32e Camara. 35e Rieder. 70e Sauthier. 78e Lauper.

Expulsion: 43e Frick (faute de dernier recours).

Votre opinion