12.09.2020 à 08:14

«Vin de caca» ou vodka au scorpionUne expo sur les alcools répugnants bat son plein en Suède

Mixture composée d’excréments humains, gin aux fourmis rouges, bière aux testicules de baleine islandaise…des alcools peu ordinaires sont à l’honneur au musée de la nourriture dégoûtante de Malmö.

Les visiteurs ont pu comparer les habitudes spiritueuses considérées comme tout à fait normal en Suède, au Danemark et en Norvège, mais dégoûtantes dans le reste du monde.

Les visiteurs ont pu comparer les habitudes spiritueuses considérées comme tout à fait normal en Suède, au Danemark et en Norvège, mais dégoûtantes dans le reste du monde.

AFP

La bonbonne d’un liquide jaunâtre domine la table d’exposition, et vole la vedette au gin aux fourmis rouges ou autre vodka au scorpion: le «vin de caca» est le joyau de l’exposition sur les alcools répugnants, proposée par le musée de la nourriture dégoûtante de Malmö, en Suède.

«C’est de la médecine traditionnelle coréenne», assure l’affable directeur du musée, Andreas Ahrens, qui a réalisé lui-même la mixture composée d’excréments humains. «On en buvait pour soigner les fractures et les contusions, c’est un médicament plus qu’autre chose».

«On en buvait pour soigner les fractures»

Il est catégorique, «maintenant, ça sent plus l’alcool que les selles», dit-il en portant à ses narines la bouteille. «Mais quand on commence à le fabriquer, l’odeur est totalement horrible».

Réprimant un haut-le-coeur ou affichant un sourire amusé, les visiteurs se distraient de la découverte des différents alcools: expérimentaux, comme une bière écossaise à 55% vendue dans un écureuil empaillé; de production plus importante, comme le Fernet Branca italien, la bière aux testicules de baleine islandaise ou le Waragi ougandais. Sans oublier les alcools détournés comme le pruno, vin de fruits réalisé par les prisonniers aux Etats-Unis et cachés dans les toilettes.

L’occasion pour les visiteurs de comparer les habitudes spiritueuses, comme le Gammeldansk, un amer danois qui se boit traditionnellement au petit-déjeuner, «considéré comme tout à fait normal ici en Suède, au Danemark et en Norvège, mais dégoûtant dans le reste du monde», explique M. Ahrens.

«Des choses très inattendues»

«Il en va de même pour tous les autres objets de l’exposition. Ce sont des choses que les gens aiment à l’endroit d’où elles viennent et qui peuvent paraître dégoûtantes si vous n’êtes pas de là-bas», poursuit-il.

Une visite «très, très, très dégoûtante mais très excitante et amusante. (On y voit) des choses très inattendues», se réjouit Marie-Louise Syrjäläinen, venue en famille.

Ouvert il y a bientôt deux ans, le musée de la nourriture dégoûtante rencontrait un succès grandissant, avec notamment des expositions hors les murs à Nantes, Berlin ou Los Angeles. Mais la crise sanitaire actuelle l’a obligé à fermer ses portes temporairement au printemps, faute de visiteurs.

Avec l’exposition sur les alcools, à l’affiche pendant trois mois, M. Ahrens espère stimuler les visites après des mois de disette.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pourri

12.09.2020 à 09:29

C'est la fin! cette fois-ci l'humain est tombé au-dessous du dessous! plus rien ne doit permettre à cette espèce répugnante de survivre sur cette merveilleuse planète qui leur survivra, elle.

BoboDuWouhan

12.09.2020 à 08:49

Pendant que les consommateurs de canabis se cache et sont avec le cbd obligés de consommer light ( sans effet ) comme une bière sans alcool, alors que les alcools forts eux ont le vent en poupe... Alcool qui tue si on dépasse la limite, qui rend ses consommateurs accrocs, agressif pour beaucoup, les transformes en chiens et chiennes en chaleur inpudique et qui tiennent plus debout , on en voit la pub partout et les tout jeune se biture sans soucis.Réveillez vous , les états vous manipule et vous laisse depuis des années vous détruire et détruire des vies pour vous abrutire et ainsi vous diriger vers l'idiocrat Avant 2000 l'alcool était mal vu comme tout ce qui va avec viol,violence, ivresse public, nudité et perte de la pudeur,coucherie d'un soir et j'en passe mais maintenant alcool free et le reste aussi .... Tellement d'idiots et idiotes fait que leur plan nouvel ordre mondial de contrôle total de vos agissements sera vite assimilé comme toutes la m...... adorée partout par la masse.

jcti

12.09.2020 à 08:21

Les Barmen vont devoir suivre des cours pour pouvoir offrir à leurs clients des cocktails ravigorants.