Cisjordanie - Une femme armée d’un couteau tuée par un garde-frontière israélien

Publié

CisjordanieUne femme armée d’un couteau tuée par un garde-frontière israélien

Le drame s’est produit au point de passage de Qalandiya, entre Jérusalem et la Cisjordanie. Le garde-frontière avait sommé en vain la femme de s’arrêter avant d’ouvrir le feu.

Un garde-frontière israélien a abattu une femme armée d’un couteau.

Un garde-frontière israélien a abattu une femme armée d’un couteau.

AFP

Un garde-frontière israélien a tué par balles samedi une femme armée d’un couteau qui se dirigeait vers les forces israéliennes stationnées à un point de passage en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a indiqué la police. Le garde-frontière au point de passage de Qalandiya, entre Jérusalem et la Cisjordanie, a sommé en vain la femme de s’arrêter, avant d’ouvrir le feu, a ajouté la police israélienne, sans donner davantage de détails.

Vendredi, un adolescent palestinien a été tué par des tirs de soldats israéliens lors de heurts en marge d’une manifestation contre la colonisation près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Et jeudi, trois Palestiniens ont été tués en Cisjordanie lors d’échanges de tirs avec les forces israéliennes qui menaient une opération pour arrêter des Palestiniens recherchés dans la ville de Jénine dans le nord de la Cisjordanie.

Les heurts se sont multipliés ces dernières semaines en Cisjordanie, dans la foulée de manifestations à Jérusalem et de la guerre de 11 jours en mai entre le mouvement armé palestinien Hamas au pouvoir à Gaza, un territoire palestinien sous blocus israélien, et l’armée israélienne.

Environ 475’000 colons israéliens vivent en Cisjordanie, où habitent plus de 2,8 millions de Palestiniens.

1 / 28
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a dénoncé une «décision honteuse», après l'annonce du Conseil des droits de l’homme de l’ONU de lancer une enquête internationale sur les atteintes aux droits humains commises dans les territoires palestiniens occupés et en Israël depuis avril. (Jeudi 27 mai 2021)

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a dénoncé une «décision honteuse», après l'annonce du Conseil des droits de l’homme de l’ONU de lancer une enquête internationale sur les atteintes aux droits humains commises dans les territoires palestiniens occupés et en Israël depuis avril. (Jeudi 27 mai 2021)

Reuters
Au centre, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken arrive en Israël pour tenter de consolider la trêve entre Israéliens et Palestiniens. (Mardi 25 mai 2021)

Au centre, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken arrive en Israël pour tenter de consolider la trêve entre Israéliens et Palestiniens. (Mardi 25 mai 2021)

AFP
Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé samedi à un respect «complet» du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, dans sa première déclaration depuis le début du conflit le 10 mai. (Dimanche 23 mai 2021)

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé samedi à un respect «complet» du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, dans sa première déclaration depuis le début du conflit le 10 mai. (Dimanche 23 mai 2021)

AFP
()

Ton opinion