Corée du sud: Une femme se retrouve «enceinte» de calamars

Publié

Corée du sudUne femme se retrouve «enceinte» de calamars

Une Sud-Coréenne avait dégusté un calamar à peine cuit avant de ressentir de fortes douleurs dans la bouche. Les médecins ont alors fait une découverte peu appétissante.

par
cht
C'est en mangeant ce calamar que la femme est tombée «enceinte».

C'est en mangeant ce calamar que la femme est tombée «enceinte».

dr

Vous aimez le calamar? Peut-être qu'après la lecture de cet article, vous apprécierez nettement moins ce mollusque délicat. Ou que vous le cuisinerez différemment. En effet, une femme de 63 ans s'est retrouvée avec une nichée de spermatozoïdes de calamars dans la bouche après avoir dégusté ce mets en Corée du Sud.

C'est le journal The Sun qui relate ce fait divers. Il explique que la Coréenne a ressenti de violentes douleurs dans la bouche peu après avoir ingéré la bébête pratiquement crue, une mode de dégustation relativement fréquente dans ce pays.

Elle s'est alors rendue d'urgence à l'hôpital où les médecins ont très vite compris le problème. Le calamar lui avait injecté du sperme dans les tissus buccaux. Le corps médical a en effet repéré 12 petits sacs de sperme blanc en forme de fuseau incrustés dans sa langue et dans ses gencives. Ces petits sacs ont été identifiés comme étant des spermatophores de calamar. Ils appartenaient à un encornet japonais connu sous le nom de «Todarodes pacificus».

Bien vivants et en bonne santé

Le cas n'est pas courant. Au point qu'il a été publié dans la revue scientifique Journal of Parasitology. Celui-ci rapporte que la femme n'avait pas enlevé les organes internes du calamar et qu'en outre elle avait aggravé le problème en le faisant bouillir quelques secondes avant de le manger. Ce qui fait que les spermatophores étaient bien vivants et en bonne santé.

Les chercheurs de l'étude ont d'ailleurs expliqué: «Dès qu'elle a mis un morceau de calamar dans sa bouche, elle a eu l'impression qu'une nuée d'insectes mordaient sa muqueuse buccale.»

Ton opinion