États-Unis - Une fillette presque tuée par des poux
Publié

États-UnisUne fillette presque tuée par des poux

Dans l’Indiana, une mère a été arrêtée pour une négligence gravissime qui a failli tuer sa fille de 4 ans.

par
R.M.
La mère de la fillette a perdu sa garde et sera jugée la semaine prochaine.

La mère de la fillette a perdu sa garde et sera jugée la semaine prochaine.

Prison de Scott County

La police de Scottsburg, dans l’Indiana, est intervenue suite à une alerte pour une fillette de 4 ans infestée de poux. Ils ont retrouvé l’enfant dans un état terrible: les poux étaient en si grand nombre qu’ils avaient dangereusement fait chuter le taux d’oxygène dans le sang de la fille, la rendant sévèrement anémique. Elle était si faible qu’elle ne pouvait plus marcher. Prise en charge dans un hôpital, son état a été décrit comme potentiellement mortel. Il a fallu quatre transfusions sanguines pour la maintenir en vie, relate la presse américaine.

Sa sœur aînée, 6 ans, était également infestée de poux mais son état de santé n’était pas inquiétant. L’alerte avait été lancée par l’école des deux filles ainsi que par leur grand-mère. La mère des deux fillettes «était tout simplement trop paresseuse» pour leur venir en aide, selon le témoignage de cette grand-mère, note le journal local «Herald Leader».

Un décès en octobre 2020

Cette mère indigne a été interpellée et est accusée entre autres de négligence envers une personne dépendante engendrant de graves blessures. Elle a été libérée sous caution et sera jugée la semaine prochaine. En attendant un verdict la garde de ses filles lui a été retirée et elles ont été confiées à leur grand-mère.

De tels cas sont évidemment rarissimes. Mais en octobre dernier la presse américaine annonçait le décès d’une fille de 12 ans infestée par les poux en Géorgie. Atteinte depuis des mois voire des années, l’enfant était décédée d’une crise cardiaque due à l’anémie sévère provoquée par les parasites.

Votre opinion