Tennis: Une finale Federer - Nadal? La planète salive d'avance
Publié

TennisUne finale Federer - Nadal? La planète salive d'avance

Les médias du monde entier rêvent déjà d'une nouvelle finale légendaire entre les deux plus grands joueurs du XXIe siècle.

par
Mathieu Roduit
La dernière finale de Grand Chelem entre Rafael Nadal (à g.) et Roger Federer (à dr.) remonte à Roland-Garros 2011.

La dernière finale de Grand Chelem entre Rafael Nadal (à g.) et Roger Federer (à dr.) remonte à Roland-Garros 2011.

Keystone

La demi-finale 100% helvétique de l'Open d'Australie a abouti sur une victoire de l'aîné Federer. Les médias du monde entier rêvent déjà d'une nouvelle finale légendaire entre les deux plus grands joueurs du XXIe siècle, à savoir Roger Federer et Rafael Nadal.

Pour le Blick, Roger Federer a remporté un «thriller» contre Stan Wawrinka. Le quotidien alémanique s'interroge également sur la vraie nature du temps mort demandé par le Vaudois pour soigner son genou endolori.

Le quotidien britannique The Guardian revient, lui, sur l'interruption du jeu demandée par Federer après le 4e set. Malgré un retour qualifié de «calme», «le match a été un peu chamboulé». S'en est suivie la double faute de Wawrinka sur le service du numéro 17 mondial. Pour le Guardian, Federer esquisse alors un sourire («quarter-smile») suggérant «un travail à moitié accompli».

Dimanche, en finale, Roger Federer pourrait bien retrouver son grand rival Rafael Nadal, si celui-ci se défait de Grigor Dimitrov dans sa demi-finale. Les Belges de L'Avenir ne manquent pas de rappeler que le Suisse n'a perdu une finale à Melbourne qu'à une seule reprise, en 2009, contre Rafa précisément.

Le magazine allemand Tennis Magazinplonge dans ses archives et rappelle qu'en cas de qualification de Nadal, on pourrait bien avoir droit aux mêmes finales hommes et femmes que lors de Wimbledon... 2008.

Le journal Marcasalive déjà d'une finale Federer-Nadal, dont la dernière rencontre à ce niveau remonte à Roland-Garros 2011. En Une de son site, le quotidien espagnol titre «Rafa, c'est maintenant ton tour!»

Le Figarosalue un Federer qui «court toujours», malgré un premier titre du Grand Chelem datant de 2003. Pour le journal français, Federer «remonte le temps tel Benjamin Button».

Votre opinion