19.09.2020 à 15:31

Hockey sur glaceUne finale inédite entre Tampa Bay et Dallas

La finale de la Coupe Stanley débute ce samedi à huis clos dans la bulle d’Edmonton, à l’abri du coronavirus. Le Tampa Bay Lightning part favori contre les Dallas Stars.

par
Sport-Center/AFP
Le capitaine des Dallas Stars, Jamie Benn, retrouvera sur sa route le gardien du Tampa Bay Lightning Andrei Vasilevskiy. La finale de la Coupe Stanley débute ce samedi à Edmonton, à huis clos. 

Le capitaine des Dallas Stars, Jamie Benn, retrouvera sur sa route le gardien du Tampa Bay Lightning Andrei Vasilevskiy. La finale de la Coupe Stanley débute ce samedi à Edmonton, à huis clos.

KEYSTONE

Un favori, Tampa, ou un outsider, Dallas, remportera la deuxième Stanley Cup de son histoire au terme d’une finale inédite à plus d’un titre, dont le premier match se jouera ce samedi (1h30 du matin heure suisse) à huis clos dans la bulle d’Edmonton, à l’abri du coronavirus.

Ils commencent à en avoir l’habitude depuis plus d’un mois et demi qu’ont débuté les play-offs, mais l’absence de fans et donc d’avantage de la glace que cela suppose rendent cette dernière ligne droite d’autant plus particulière. Point d’orgue d’un exercice qui aurait tout aussi bien pu ne pas se poursuivre en raison de la pandémie qui avait brutalement interrompu le championnat le 12 mars.

Ce sera peut-être l’un des titres les plus difficiles à gagner. Celui qui lèvera cette Coupe, il l’aura méritée, je vais vous le dire.»

John Cooper, entraîneur des Tampa Bay Lightning

«Ce sera peut-être l’un des titres les plus difficiles à gagner. Celui qui lèvera cette Coupe, il l’aura méritée, je vais vous le dire», a ainsi estimé Jon Cooper, l’entraîneur du Tampa Bay Lightning. La formation de Floride a d’abord pris sa revanche sur les Columbus Blue Jackets (4-1), qui l’avaient sortie au 1er tour l’an passé, avant d’écarter les Boston Bruins (4-1) et les New York Islanders (4-2) en finale de Conférence Est.

Le match numéro un sera le 20e des play-off pour Tampa Bay et le 22e pour les Stars. Les Texans ont bénéficié de quelques jours supplémentaires pour se reposer en écartant les favoris des Vegas Golden Knights (4-1) en finale de Conférence Ouest, après avoir souffert pour se débarrasser de Colorado (4-3) et de Calgary (4-2). Cela fait désormais 5 jours que les deux finalistes sont isolés dans ces fameuses «bulles».

Dallas «affamé», Tampa sans Stamkos

Dallas, que peu imaginaient se retrouver en pareille position, va jouer sa troisième finale depuis celle perdue en 2000, un an après son premier sacre. Le Lightning aussi a remporté la Coupe Stanley, en 2004, avant d’être défait par les Chicago Blackhawks en 2015. Et cela fait cinq ans, avec deux finales de Conférence perdues en chemin, qu’il fait partie des favoris.

La saison passée fut celle d’une énorme désillusion quand Tampa fut balayé à la surprise générale, au 1er tour, par Columbus (4-0), alors que l’équipe avait réussi à égaler le record de victoires (62) des Detroit Red Wings, en saison régulière.

«Tout ceci est derrière nous», a assuré le défenseur suédois Victor Hedman, un des éléments-clés – 9 buts inscrits dans ces play-off – de l’équipe avec le Russe Nikita Kucherov, MVP de la saison passée, et le gardien Andrei Vasilevskiy dont le pourcentage d’arrêts est de 93,1%.

Énormément de choses ont été dites à notre sujet. Maintenant, nous avons la chance de faire taire pas mal de monde et de leur montrer qu’ils avaient tort.»

Tyler Seguin, au sujet des critiques à son encontre et du capitaine de Dallas, Jamie Benn

Quant au capitaine, Steven Stamkos, il s’entraîne avec l’équipe mais n’a toujours pas disputé le moindre match en play-off en raison d’une blessure dans le bas du corps. Le buteur de Tampa, qui patine après sa première Coupe Stanley depuis 12 ans déjà sous le maillot du Lightning, ne devrait pas être en mesure d’effectuer son retour au jeu lors de l’acte I de la finale. Il pourrait toutefois réintégrer le groupe en cours de route.

Dallas n’est pas dépourvu d’hommes forts, à l’image du Finlandais Miro Heiskanen, 21 ans, qui compile 5 buts et 17 passes (22 pts en 21 matches) et du gardien kazakh Anton Khudobin, 34 ans, et ses 92% d’arrêts.

Les projecteurs seront toutefois braqués sur Tyler Seguin (ex-renfort du HC Bienne durant le lockout de 2012-2013) et le capitaine Jamie Benn, deux hommes qui ont essuyé de nombreuses critiques – notamment de la part des dirigeants de Dallas – au cours des deux dernières saisons en raison de leur inconstance. «Nous avons tous les deux surmonté beaucoup d’épreuves, a expliqué Seguin. Énormément de choses ont été dites à notre sujet. Maintenant, nous avons la chance de faire taire pas mal de monde et de leur montrer qu’ils avaient tort.»

Les dix derniers champions

Les vainqueurs de la Coupe Stanley depuis 2010:

2019: St. Louis Blues

2018: Washington Capitals

2017: Pittsburgh Penguins

2016: Pittsburgh Penguins

2015: Chicago Blackhawks

2014: Los Angeles Kings

2013: Chicago Blackhawks

2012: Los Angeles Kings

2011: Boston Bruins

2010: Chicago Blackhawks

Les équipes les plus titrées (dernier sacre):

1. Montréal Canadiens: 24 titres (1993)

2. Toronto Maple Leafs: 13 (1967)

3. Detroit Red Wings: 11 (2008)

4. Boston Bruins: 6 (2011)

4. Chicago Blackhawks: 6 (2015)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé