16.08.2020 à 14:41

ChineUne fortune pour un numéro «porte-bonheur»

Un Chinois a déboursé quelque 294’000 francs pour obtenir un numéro de téléphone fétiche dans une vente aux enchères.

Le numéro mis aux enchères se termine par cinq 8. En mandarin, le mot «huit» est homonyme du mot «prospérité» (image d’illustration).

Le numéro mis aux enchères se termine par cinq 8. En mandarin, le mot «huit» est homonyme du mot «prospérité» (image d’illustration).

KEYSTONE/AP/MARK SCHIEFELBEIN

Des milliers de Chinois se sont battus aux enchères ce week-end pour acheter un numéro de téléphone «porte-bonheur». Ce numéro a finalement été vendu pour la somme pharamineuse de 2,25 millions de yuans (294’000 francs).

Le numéro se termine par cinq 8 – un chiffre considéré comme porte-bonheur car le mot «huit» en Mandarin est homonyme du mot «prospérité».

Plus de 5000 personnes ont participé aux enchères qui se déroulaient samedi et dimanche. Il est courant en Chine pour les sociétés cherchant à impressionner leurs clients ou pour de riches particuliers de payer pour obtenir un numéro de téléphone considéré comme «chanceux».

«L’essence de la vie»

Le 8 est le chiffre le plus recherché, étant traditionnellement signe de chance et de réussite. Lorsque Pékin a accueilli les Jeux olympiques en 2008, la cérémonie d’ouverture avait officiellement commencé le 8 août à 08h08. Le chiffre le moins recherché est le 4, qui en Mandarin se prononce comme le mot «mort».

Le record d’enchères pour un numéro de téléphone revient à un numéro se terminant par huit 7, homonyme des mots «s’élever» et «l’essence de la vie». Il s’était vendu 3,91 millions de yuans.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!