Publié

CyclismeUne Française en or

A 22 ans seulement, Pauline Ferrand-Prévot a offert le titre à la France dans la course en ligne des Mondiaux.

Pauline Ferrand-Prévot s'est imposée d'un souffle face à l'Allemande Lisa Brennauer, sacrée quatre jours plus tôt en contre-la-montre, et la Suédoise Emma Johansson.

Pauline Ferrand-Prévot s'est imposée d'un souffle face à l'Allemande Lisa Brennauer, sacrée quatre jours plus tôt en contre-la-montre, et la Suédoise Emma Johansson.

AFP

Dix-neuf ans après Jeannie Longo, la France compte à nouveau une championne du monde de la course en ligne. Elle doit ce titre à Pauline Ferrand-Prévot, victorieuse au sprint à Ponferrada (Esp).

Après 127,4 km, la native de Reims a fait parler sa puissance pour régler un groupe d'une dizaine de concurrentes. Elle s'est imposée d'un souffle face à l'Allemande Lisa Brennauer, sacrée quatre jours plus tôt en contre-la-montre, et la Suédoise Emma Johansson.

Cette médaille d'or récompense un phénomène du cyclisme tricolore. A 22 ans seulement, Pauline Ferrand-Prévot dispose déjà d'un sacré palmarès dans plusieurs disciplines. Cette année, elle a ainsi glané quatre titres dans différents championnats de France: course en ligne, contre-la-montre, cyclocross et VTT !

La prise de pouvoir de la Française s'est fait notamment au détriment de l'ancienne reine des Mondiaux, Marianne Vos. Double tenante du titre et en quête d'un neuvième podium consécutif, la Néerlandaise a commis une erreur de débutante. Partie dans l'ultime ascension avec trois autres concurrentes, elle a trop observé ses rivales dans les derniers hectomètres, se faisant rattraper par le peloton et devant se contenter du 10e rang.

Doris Schweizer craque sur la fin

Côté suisse, seule Doris Schweizer a fait illusion. Dans le groupe de tête durant quasiment toute la course, la Soleuroise a plié dans l'ultime ascension, à six kilomètres du but. Elle s'est finalement classée au 23e rang, à 41 secondes. Les quatre autres Suissesses engagées, dont la Jurassienne Emilie Aubry, ont abandonné. Impliquées dans une chute collective après une trentaine de kilomètres, elles ont pu repartir, mais sans jamais parvenir à recoller au peloton de tête.

Plus tôt dans la journée, la Suisse a failli compter un champion du monde chez les juniors M19. Le Bernois Gino Mäder n'est, en effet, pas passé loin de la victoire après avoir attaqué dans l'ultime descente. Avec des pointes à près de 80 km/h, il a tenu en échec ses poursuivants sur environ trois kilomètres, avant d'être rejoint par le Russe Stepan Kurianov puis avalé par le peloton peu avant la ligne.

Gino Mäder a finalement terminé au 14e rang d'un sprint réglé par l'Allemand Jonas Bokeloh. Deuxième Suisse présent dans le groupe de tête, le Vaudois Martin Schäppi s'est classé à la 20e place.

Classements

Ponferrada (Esp). Championnats du monde sur route.Course en ligne. Dames élites (127,40 km, 7 tours de 18,2 km): 1. Pauline Ferrand-Prévot (Fr) 3h29'21 (36,513 km/h). 2. Lisa Brennauer (All). 3. Emma Johansson (Su). 4. Giorgia Bronzini (It). 5. Tiffany Cromwell (Aus). 6. Shelley Olds (EU). 7. Elizabeth Armistead (GB). 8. Linda Melanie Villumsen (NZ). 9. Anna Solovey (Ukr). 10. Marianne Vos (PB), toutes même temps. Puis: 23. Doris Schweizer (S) à 41''. 134 au départ, 59 classées. Ont notamment abandonné: Emilie Aubry (S), Nicole Hanselmann (S), Linda Indergand (S), Desirée Ehrler (S).

Juniors M19 (127,40 km, 7 tours de 18,2 km): 1. Jonas Bokeloh (All) 3h07'00 (40,877 km/h). 2. Alexandr Kulikovskiy (Rus). 3. Peter Lenderink (PB). Puis: 14. Gino Mäder (S). 20. Martin Schäppi (S) tous m.t. 36. Zeno Caminada (S) à 20''. 49. Mario Spengler (S) à 1'44. 187 au départ, 110 classés. A notamment abandonné: Nico Selenati (S).

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!