Les Seychelles - Une Française retrouvée morte, pendue à l’accroche-serviettes de sa salle de bains

Publié

Les SeychellesUne Française retrouvée morte, pendue à l’accroche-serviettes de sa salle de bains

Le corps d’une Niçoise de 32 ans a été découvert dans sa chambre d’hôtel, sur l’île Sainte-Anne. Son compagnon est soupçonné de l’avoir tuée.

par
Laurent Siebenmann
Le drame s’est déroulé au Club Med situé sur l’île Sainte-Anne, aux Seychelles.

Le drame s’est déroulé au Club Med situé sur l’île Sainte-Anne, aux Seychelles.

Club Med/DR

Une jeune femme de 32 ans, gérante à Nice (F) d’un lieu événementiel, a été retrouvée le 27 avril dernier pendue à l’accroche-serviettes de la salle de bains de sa chambre d’hôtel, aux Seychelles. La découverte du corps a été signalée à la police par le compagnon de la malheureuse. L’homme, un street-artist de Nice invité par le Club Med, devait réaliser des fresques sur les murs de l’établissement.

L’autopsie a révélé que la victime n’était pas morte par pendaison mais par strangulation, laissant penser à un meurtre maquillé en suicide. Son compagnon, fortement soupçonné, a été arrêté. «Nous avons été saisis le 7 mai de ces faits par le parquet de Paris, lui-même informé par le ministère des Affaires étrangères, et nous avons saisi le 12 mai la police judiciaire de Nice », explique le procureur Xavier Bonhomme à nos confrères de «Nice Matin». Il ajoute que les enquêteurs locaux considèrent ce décès comme «fortement suspect».

Incarcéré depuis le 5 mai dernier, le suspect, qui réfute toute implication dans la mort de sa compagne, sera jugé le 8 juin devant la cour suprême des Seychelles.

Ton opinion