Genève: «J’ai entendu les coups de feu et les gens se sont mis à crier»
Publié

Genève«J’ai entendu les coups de feu et les gens se sont mis à crier»

Une fusillade a éclaté dans un bar de Plainpalais, entre deux bandes de motards. Il n’y a pas eu de blessé. 

par
David Ramseyer
(avec lch)
Les clients du bar se sont cachés sous les tables.

«Les coups de feu à la suite - bam, bam, bam, bam! – m’ont réveillée. Puis j’ai regardé par la fenêtre: les gens criaient, certains se mettaient accroupis, puis tout le monde est parti», rembobine Caroline. La jeune femme habite juste au-dessus du bar où une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche, à la rue de l’Ecole-de-Médecine, dans le quartier de Plainpalais. Une altercation entre deux bandes de motards, les Hells Angels et les Bandidos, a dégénéré, a révélé la «Tribune de Genève». La fusillade n’a pas fait de blessé, selon le Ministère public. 

Un «homme cagoulé» a fait feu

Patronne des lieux, Maria Peixoto venait de partir, peu avant minuit. «Rentrée chez moi, j’ai juste jeté un coup d’œil à la vidéosurveillance et là, j’ai vu plein de policiers dans mon établissement! Alors je me suis dépêchée de revenir.» La propriétaire affirme qu’un homme cagoulé est entré dans le bar, puis a fait feu, «peut-être en l’air». Elle déposera plainte lundi. 

Marine* consommait un verre sur la terrasse avec une amie. Selon elle, les Bandidos, qu’elle a reconnu grâce à leurs gilets, buvaient des bières dans le bar et tout était calme. «Ça a pété d'un coup. On était assez proche, on a vu des mouvements bizarres, et des chaises ont volé». D’après la jeune femme, l'altercation a duré une trentaine de secondes et puis plus rien. «Les policiers sont arrivés, ils n’étaient pas loin et nous on est parti.»

Un autre témoin assure avoir vu des Hells Angels tourner dans le quartier, quelques minutes avant le début de tirs.

1 / 4
La fusillade a eu lieu dans ce bar de la rue de l’Ecole-de-Médecine, dans le quartier de Plainpalais.

La fusillade a eu lieu dans ce bar de la rue de l’Ecole-de-Médecine, dans le quartier de Plainpalais.

dra
Dimanche, l’établissement est resté fermé.

Dimanche, l’établissement est resté fermé.

dra
dra

Motos abandonnées

Selon nos informations, des motos abandonnées après l’altercation ont permis de remonter la piste jusqu'à l’un des gangs, les Bandidos. Le Ministère public a indiqué de son côté que la centrale d'alarme de la police avait été avertie à 0h21 d’une fusillade «entre deux groupes d'individus». Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées sur place, «les auteurs présumés des faits avaient quitté les lieux».

Les premiers éléments de l’enquête montrent que quatre coups de feu auraient été tirés. Le Parquet indique qu’il ne fera pas d’autres commentaires sur cette affaire.

Votre opinion